Logo Koaci
 
 
 
Ghana : Sous délestage chronique, Accra et ses environs sont abonnés à la lune
 
Obscurité sur une route à Accra Search Accra (ph)

- Ghana - Accra Search Accra le 24 février 2013 © koaci.com –A Accra, la capitale du Ghana, ainsi que dans les autres villes et campagnes du pays, le délestage sans précédent, journalier et rotatif que subissent tous les abonnés depuis le mois d’août 2012 continue de plonger la ville dans le noir de jour come de nuit et pire le phénomène n’est pas prêt de s’estomper de si tôt.

Au moment où les deux sociétés productrices de courant à savoir le Ghana Grid Company (GRIDCO) et la Volta River Authority (VRA) divergent sur la date de la fin du délestage, GRIDCO a instruit la Compagnie Ghanéenne d’Electricité (ECG), la société distributrice de l’électricité, de réduire sa prestation de 400 mégawatts dans travers le pays.

Selon Tetteh Okine, un responsable en charge des relations publiques à la société ECG, 350 mégawatts d'électricité ont été perdus à la centrale thermique de Takoradi, une situation qui va imposer l’intensification du délestage dans le pays.

Pendant que GRIDCO espère que la situation pourrait se normaliser d'ici la fin du mois d’avril 2013, à la VRA, on annonce que les choses pourraient se normaliser au mois de mai 2013.

Dans le même temps, les responsables de la Société West African Gas Pipeline (WAPCo), le fournisseur du gaz nigérian dont les conduits gazoducs ont été endommagés en haute mer à Lomé au Togo en aout dernier par un bateau pirate en fuite, ont déclaré que l'approvisionnement en gaz qui part du Nigeria vers le Ghana sera rétabli à la fin du mois d’avril 2013. Pour le WAPCo Search WAPCo si ce délai est tenu, la production normale de l’électricité pourra reprendre son cours normal.

Devant cette impasse, le Président John Mahama qui a eu peut être à subir d’une maniere ou d’une autre les affres de ce délestages sans fin est sorti de sa réserve. Il a déclaré que : «Je suis aussi mal à l'aise comme tous les autres et je vais faire tout mon possible pour s'assurer que nous mettons un terme au délestage au milieu de l'année ».

Pour toute solution immédiate, il a révélé qu’une puissance de 200 mégawatts est entrain d’être connecté aux réseaux pour compenser le déficit de la fourniture de l’électricité.

Pour améliorer ce service dira-t-il aux nouveaux membres du Conseil d’Etat, la nouvelle centrale de Takoradi-T3 va commencer par générer 120 mégawatts avant la fin de ce mois de février. Aussi, le barrage hydraulique de Bui qui entrera en activité en avril devra fournir une puissance de 133 mégawatts. Ces deux sources qui fourniront au total une puissance de 250 mégawatts aideront à réduire le délestage au strict minimum a conclut John Mahama.

En attendant cette solution provisoire et la fin total du délestage peut être en mai 2013, de jour comme de nuit à Accra Search Accra et dans les autres villes du pays, les groupes électrogènes ne cessent de tourner avec leur cortège de bruit juste pour produire de l’électricité a des particuliers. Et quand arrive le soir, à la faveur de la nuit tombée, outre les quelques lampadaires qui éclairent certaines routes, le reste de la ville ressemble à un gros village que seule la lune éclaire.

C‘est donc la seule source d’éclairage nocturne auprès de laquelle riches et pauvres sont obligés de s’abonner sans frais mais à des intervalles cycliques.

Mensah
 
 
5756 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 24/02/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login