Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Ghana: Vaccin antipaludique à expérimenter dans le pays
 
Un bébé sous une moustiquaire

© koaci.com– Mercredi 25 Avril 2018 – Le Ghana Search Ghana va tester en cette année le vaccin antipaludique dans le pays. En plus du Ghana, deux autres pays africains à savoir, le Kenya Search Kenya et le Malawi Search Malawi vont aussi essayer le vaccin. Ces trois pays ont été choisis pour avoir mis en place de vastes programmes de lutte contre le paludisme, y compris l'utilisation de moustiquaires, mais que le nombre de cas reste élevé.

Le projet vise à évaluer la faisabilité de l'administration des quatre doses du vaccin, le l’efficacité du vaccin dans la réduction des décès chez les enfants.

Le vaccin RTS fait réagir le système immunitaire qui attaque le parasite du paludisme qui est propagé par les piqûres de moustiques. Le vaccin doit être administré quatre fois, une fois par mois pendant trois mois, puis une quatrième dose 18 mois plus tard.

Selon les statistiques du Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) basé à Atlanta, aux Etats-Unis, le paludisme a été le plus meurtrier au Ghana. D’après le Dr Matshidiso Moeti, directeur régional de l'OMS pour l'Afrique « La perspective d'un vaccin contre le paludisme est une excellente nouvelle ». Avec la perspective de la phase d’essai du vaccin, il a ajouté que « Les informations recueillies dans le cadre du programme pilote nous aideront à prendre des décisions sur une plus large utilisation de ce vaccin ».

Le projet pilote concernera plus de 750 000 enfants âgés de 5 à 17 mois. Environ la moitié obtiendra le vaccin afin de comparer l'efficacité réelle du vaccin.

Mensah, Lomé


- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou mensah@koaci.com –
 
 
7374 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 25/04/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Babili
 
Le paludisme est effectivement un problème de santé public en Afrique mais ce que je ne comprends pas pourquoi une priorité de quelqu’un qui est en Atlanta(USA) pas pour les dirigeants africains eux mêmes jusqu’à transformer leurs citoyens en cobayes de labo?????????? Les préside...
Le paludisme est effectivement un problème de santé public en Afrique mais ce que je ne comprends pas pourquoi une priorité de quelqu’un qui est en Atlanta(USA) pas pour les dirigeants africains eux mêmes jusqu’à transformer leurs citoyens en cobayes de labo?????????? Les présidents et les ministres devraient être les premiers à recevoir ce vaccin dans les pays respectifs.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login