Logo Koaci
 
 
 
Ghana : Veille du 56e anniversaire de l’indépendance sur fond de polémiques
 

Place de l’Indépendance à Accra (ph)
- Ghana - Accra le 5 Mars 2013 © koaci.com –
Le Ghana s’apprête à célébrer ce mercredi 6 mars 2013 le 56e anniversaire Search 56e anniversaire de son accession à l’indépendance. Plusieurs cérémonies sont au programme entre autres le grand défilé général à la. De ce fait, la journée a été déclarée fériée.

En marge de la cérémonie officielle, Abu Ramadan, le président de l'Alliance Pour une Gouvernance Responsable (AFAG), un groupe de pression proche de l’opposition ghanéenne a appelé le président John Mahama Search John Mahama pour qu’il annule la célébration de la fête de l'indépendance afin d'économiser l’argent du contribuable. Par ailleurs l’AFAG appelle le reste des ghanéens à boycotter le 56e anniversaire Search 56e anniversaire de l'indépendance. Aussi ajoutera-t-il qu’une telle célébration dans un contexte de délestage sévère et de pénurie d’eau ne signifie rien.

En expliquant les raisons pour lesquelles l’AFAG demande à ne pas célébrer la fête de l’indépendance, son président a estimé que la valeur de l’indépendance est perdue lorsqu’une personne ordinaire qui est supposée avoir accès à l'eau et à l'électricité manque de ces petites choses.
Il a terminé que si l’occasion était donnée au père de l’indépendance Kwame Nkrumah Search Kwame Nkrumah d’apprécier la gestion du Ghana, il ne serait pas content de ses compatriotes. Pour relever ce défi, Abu Ramadan suggère que tous les citoyens boycottent la célébration afin de montrer un signe d'unité qui prouvera aux dirigeants que le peuple se préoccupe de la crise qu’il endure et qu’il y a la nécessité de chercher une porte de sortie.

Les députés de l’opposition NPP qui ont pris l’habitude de boycotter tous les activités présidées par John Mahama Search John Mahama depuis sa prestation de serment le 7 janvier 2013 vont-ils encore rééditer leurs exploits et briller par leur absence aux cérémonies officielles de la fête de l’indépendance ?

En attendant de savoir l’issue, ce mardi au siège du parlement les députés vont étudier le budget de l’année 2013 et la déclaration de la politique économique du gouvernement qui seront soumis à leur approbation. Bien que ce soit Seth Terpker, le ministre des Finances nommé pas John Mahama, celui dont le NPP ne reconnait pas la légitimité, qui va présenter le budget, les députés du NPP ont annoncé qu’ils prendront part aux travaux, une position qui rend encore floue la position du NPP par rapport à la légitimité de Mahama.

Rappelons que le budget devrait être présenté depuis le mois de novembre 2012 conformément à l'article 179 de la Constitution ghanéenne mais il a été reporté en raison des élections générales tenues en décembre 2012.

Mensah
 
 
5978 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 05/03/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login