Logo Koaci
 
 
 
CI: Gouvernement d’union: Les conditions du Fpi pour travailler avec Ouattara
 
Mamadou Koulibaly (g) profiterait il du contexte de réconciliation pour faire du chantage à Soro (d)?

:: Article de la rédaction de Koaci.com en Côte d'Ivoire::

Le Front populaire ivoirien (Fpi) de Laurent Gbagbo n’est pas intéressé pour l’instant par le gouvernement d’union nationale que le président de la république veut former ces temps ci.

L’annonce a été faite ce mercredi par le 3 ème vice-président du Fpi, Mamadou Koulibaly Search Mamadou Koulibaly au sortir d’une réunion du comité central du parti élargie aux membres du Congrès national de la résistance pour la démocratie(CNRD).

La position du Fpi ainsi que celle du CNRD Search CNRD est désormais claire. Le parti du président déchu et ses alliés ne semblent pas pressés, selon Mamadou Koulibaly, pour participer au gouvernement de Ouattara, d’autant plus que le Rhdp a gagné une partie politique et qu'il disposerait de fait pour le Fpi, d’hommes capables. «Le Rhdp est au pouvoir, le président de la république a une large majorité. Il peut créer son gouvernement, ont dit les camarades du Fpi et du CNRD. Ils ont dit qu’ils n’étaient pas pressés pour y aller. Que les conditions n’étaient pas totalement remplies pour y aller. Ils ont donné cependant mandat à la direction provisoire de continuer à discuter au cas où elle aurait été contactée pour que les conditions soient crées pour l’entrée du Fpi au gouvernement. Ce qui n’est pas le cas encore aujourd’hui, a dit le comité central,» a déclaré ce mercredi Mamadou Koulibaly.

Le Fpi ne semble donc pas pressé pour faire son entrée dans le gouvernement. En revanche, le Fpi et le CNRD Search CNRD posent cependant des conditions pour éventuellement intégrer l’équipe gouvernementale de Ouattara. «Le comité central et les membres du CNRD Search CNRD ont posé la question de la commission électorale indépendante (Cei). Oui ou non cette commission est encore valable ou pas, vu que le changement du champ politique est profond. Ils se sont interrogés sur la liste électorale d’abord. Est-ce que cette liste électorale est encore valide pour aller à des élections à venir ? Est-ce que nous y intégrons les nouveaux majeurs ou pas ? Ils se sont posé la question du découpage électoral du nombre de députés à l’assemblée nationale et du mode de scrutin. Ils aimeraient savoir exactement ce qui va se passer. Ils se sont posé la question aujourd’hui ce qui est du statut des accords politiques de Ouaga dont l’un des signataires qui était leur candidat à l’élection présidentielle se trouve incarcéré ? Qu’est ce que nous faisons des Com zone, des responsables militaires de l’ancienne armée ? Comment construire la nouvelle armée, » a ajouté Mamadou Koulibaly, réitérant que toutes ces préoccupations auront des solutions avant que le Fpi ne fasse son entrée au sein du gouvernement d’union annoncé par le président de la république lors de son investiture à Yamoussoukro.

« Quand les conditions seront remplies, les conditions de sécurité de libération de nos camarades, disent les militants alors nous allons envisager d’entrer dans le gouvernement. Il n’y a pas d’urgence,» a-conclu le nouvel homme fort de l'opposition ivoirienne, avant de préciser que les conditions du Fpi et du CNRD Search CNRD ne pourront pas mettre en mal la réconciliation nationale.

Wassimagnon; Koaci.com Abidjan
 
 
8877 Visit(s)    7 Comment(s)   Add : 25/05/2011
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions mouram
 
cette minorité bruyante du fpi pense que nous sommes obliges de travailler avec eux dans un gouvernement ou quoi?tant mieux pour nous,si c'est individus posent des conditions comme s'ils étaient en position de force.c'est l'ua qui le recommande et s'ils se la joue.nous pouvons tr...
cette minorité bruyante du fpi pense que nous sommes obliges de travailler avec eux dans un gouvernement ou quoi?
tant mieux pour nous,si c'est individus posent des conditions comme s'ils étaient en position de force.
c'est l'ua qui le recommande et s'ils se la joue.
nous pouvons travailler et allons travailler sans eux.
et c'est mieux comme ça!
 
 
Read more
See his contributions LE Gle
 
Tant pis pour ceux qui sont surpris. Comme s’ils étaient indispensables ! Ils pillent les deniers publics, tentent un braquage électoral, vole les ressources de la BCEAO, massacrent les populations à l’arme lourde, détruisent tout sur leur passage puis …se transforment en victime...
Tant pis pour ceux qui sont surpris. Comme s’ils étaient indispensables ! Ils pillent les deniers publics, tentent un braquage électoral, vole les ressources de la BCEAO, massacrent les populations à l’arme lourde, détruisent tout sur leur passage puis …se transforment en victimes parce qu’ils ont perdu malgré tout. C’est à croire que ces gens viennent d’une autre planète. La Côte d’Ivoire n’est pas un royaume. Comment ne pas savoir par exemple, que le listing électoral est reconduit pour des raisons pratiques ? Le FPI se serait-il précipité aux élections après …moult hésitations, sans pour autant savoir ce qu’il en était ? Va-t-on encore accepter les caprices malveillants de personnes aussi malveillantes ? On ne va quand même pas attendre qu’ils soient tous dépossédés pas Satan. Autant la réconciliation ne saurait être un préalable indispensable au Gouvernement d’ouverture, autant la réconciliation ne saurait être une faiblesse. Donc on avance.
 
 
Read more
See his contributions mammoh
 
 condition pour participer à la reconstruction de son propre pays ça alors L'heure n'est plus à la politique politicienne mettons nous ensemble pour travailler posons nous la qestion qu'avons nous fait se pour se retrouver en exil et prison une fois la reponse trouvée nous pouvo...
 condition pour participer à la reconstruction de son propre pays ça alors L'heure n'est plus à la politique politicienne mettons nous ensemble pour travailler posons nous la qestion qu'avons nous fait se pour se retrouver en exil et prison une fois la reponse trouvée nous pouvons rentrer au gouvernement .A chacun son bilan pourquoi certain membre du FPI sont libres comme MAMADOU KOULIBALY
 
 
Read more
See his contributions Le Guide
 
Mes chers Amis, malheureusement, la paix est a ce prix là.Car, tous autant qu'ils sont, les hommes politiques sont responsables de la destruction de ce pays.La justice doit être égale pour tous. Je veux dire que si Gbagbo tombe, alors Soro devra tomber aussi et peut-etre Ouattara...
Mes chers Amis, malheureusement, la paix est a ce prix là.
Car, tous autant qu'ils sont, les hommes politiques sont responsables de la destruction de ce pays.
La justice doit être égale pour tous. Je veux dire que si Gbagbo tombe, alors Soro devra tomber aussi et peut-etre Ouattara avec car tout auusi responsable des actes des Fameux FRCI.
Alors question? qui restera t-il pour gouverner????
Je pense que la sagesse voudrait que tous se pardonnent pour reconstruire le pays et que nul ne soit jugé et de laisser la justice divine faire son oeuvre.
Je disais tout au début de la crise que nous arriverions là si l'on n'écartait pas les deux Leaders. Aujourd'hui, il s'avère que la situation est très grave. On ne peut pas reconstruire sans l'électorat de Gbagbo.
Alors, au nom de la paix, pardonnons nous tous car Gbagbo=Ouattara=Blé gougé=Soro G.
 
 
Read more
See his contributions LE Gle
 
@Le Guide. Il y a que ces gens veulent nous imposer la dictature de la minorité après avoir tenté de nous en imposer avec une minorité présidentielle. Leur attitude s’apparente à un chantage affectif qui ne saurait prospérer pour les bourreaux qu’ils sont. Dans la VERITE et la J...
@Le Guide. Il y a que ces gens veulent nous imposer la dictature de la minorité après avoir tenté de nous en imposer avec une minorité présidentielle. Leur attitude s’apparente à un chantage affectif qui ne saurait prospérer pour les bourreaux qu’ils sont. Dans la VERITE et la JUSTICE, la RECONCILIATION ne sera que plus belle. De toutes les façons, nous n’attendons rien d’eux, en termes de contributions au développement du pays. Ils ont eu l’occasion de nous convaincre. Ils ont convaincu : Place à d’autres opposants qui n’hésiteraient pas.
 
 
Read more
See his contributions PASSION
 
Personnellement, j'attendais autre chose du FPI que des conditions. Selon Mamadou Koulibaly, l'Afrique n'a pas besoin de gouvernement d'union et un président élu doit travailler avec les personnes qu'il choisirait. Je pensais que le FPI renoncerait à participer au gouvernement d'...
Personnellement, j'attendais autre chose du FPI que des conditions. Selon Mamadou Koulibaly, l'Afrique n'a pas besoin de gouvernement d'union et un président élu doit travailler avec les personnes qu'il choisirait. Je pensais que le FPI renoncerait à participer au gouvernement d'union pour respecter la pensée de son 3è vice président. L'unique condition que le FPI et le CNRD aurait pu faire est d'exiger que la justice se prononce très rapidement sur le sort de leurs leaders en détention (et non pas incarcérés) avant de participer au gouvernement d'union. N'est pas eux les champions du respect des lois. C'est quand même aberrant d'exiger la libération de Gbagbo, ça l'est encore plus de ne pas avoir de respect pour les nombreuses victimes du régime Gbagbo. Pourquoi pensent toujours qu'ils sont le centre du monde, pourquoi ne pensent ils qu'à eux et pas suffisamment aux autres? Gbagbo et ses amis auraient ils plus de valeurs que les femmes tuées à Abobo, sont ils plus précieux que toutes ses âmes qui demandent que justice soit faite? pensent ils aux familles des victimes? Pour une première sortie du FPI, les ex tenants du pouvoir auraient pu penser à tirer les leçons de leur chute, s'incliner sur la mémoire des victimes que de faire des revendications sans valeurs morales, éthiques, républicaines et démocratiques. Franchement, qui va refondre ses refondateurs?
 
 
Read more
See his contributions gjebi
 
En 2002, les rebelles d'allassane on poser leurs contions pour que la situtaion s'apaise, de marcouci au faso, pourquoi, aujourd"hui, les conditions du FPI, vous pose des soucis, c'est vous qui avait choisir cet voir, donc, accepter les conditions du FPI, et puis, on avance, de t...
En 2002, les rebelles d'allassane on poser leurs contions pour que la situtaion s'apaise, de marcouci au faso, pourquoi, aujourd"hui, les conditions du FPI, vous pose des soucis, c'est vous qui avait choisir cet voir, donc, accepter les conditions du FPI, et puis, on avance, de toute facon, les tuerie qui reigne ne prendron jamais fin, donc, a quoi bon.En tous casc'est Dieu seul qui jugera ça
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login