Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Grève des enseignants: menace de mort sur le responsable du syndicat
 
::Koaci.com Ouagadougou::Magloire Somé fait l'objet de menace de mort::

La grève des enseignants-chercheurs du Burkina se prolonge. Gouvernement et Syndicat campent sur leur position respective. Le secrétaire général du Syndicat national des enseignants Search enseignants chercheurs (SYNADEC), Magloire Somé Search Magloire Somé fait l'objet maintenant de menace de mort.

Cela fait bientôt deux mois que dure la grève des enseignants Search enseignants chercheurs du Burkina. Les négociations engagées avec le gouvernement sur leur plate forme revendicative n'a pas encore fait l'objet d'un consensus. Pis, elles semblent bloquées et en pareilles circonstances, chaque camp accuse l'autre de faire preuve de faire dans les manoeuvres dilatoires.

C'est dans cette atmosphère que circule depuis une semaine des rumeurs de menaces de mort sur le secrétaire général du SYNADEC, Magloire Somé. Cette rumeur a été confirmée par l'intéressé lui-même le 8 juin. Il aurait reçu le 27 mai dans sa boîte E-mail, une lettre anonyme. Celle-ci a été rédigée à l'encre rouge selon le syndicaliste. Il n'a toutefois pas précisé si le syndicat allait porté plainte ou pas.
C'est la seconde fois cette année qu'une menace de mort via le net survient sur un dossier sensible de ce genre. La dernière en date a concerné les responsables du journal "Le Reporter" lorsqu'il ont mené une enquête sur les personnalités publiques impliquées dans l'affaire des villas de la caisse de sécurité sociale. Ils avaient osé livré les noms des personnalités que la Cour des cpmptes avit refusé de divulguer dans son rapport.
Le syndicaliste ne semble pas pour autant ébranlé par cette lettre anonyme. La grève se poursuit donc. Mais du côté des étudiants, des associations élèvent désormais la voix et appellent le gouvernement et le syndicat à la modération afin d'éviter une année blanche ou invalidée.

La situation semble se gâter cependant avec la dernière conférence du presse du gouvernement le 3 juin dernier. Pour l'occasion quatre ministres avaient été commis pour affronter la presse. Le ministre la fonction publique, celui des enseignements, celui du travail et de la sécurité sociale ainsi que le ministre de la jeunesse et de l'emploi. Ils ont expliqué aux hommes de médias les propositions du gouvernement sur les salaires et les différentes indemnités servis aux enseignants Search enseignants chercheurs. L'effort financier se traduit en une augmentation de l'ordre de 30% sur le traitement salarial des universitaires.
Ceux ci ont donné la réplique à la conférence de presse du gouvernement le 8 juin. Le Synadec Search Synadec a décidé de poursuivre sa grève à durée indéterminée. Syndicat admet l'idée d'un statut particulier que propose le gouvernement, mais exige que le contenu de ce statut particulier fasse l'objet d'un accord préalable en 2009 avant son application 2010. La méfiance est donc de mise. Pour le syndicat : " le "gouvernement a opté pour la stratégie du pourrissement afin de retourner l'opinion contre les enseignants, et briser leur mouvement".
Le président de l'Université, Jean Coulidiaty a pourtant donné des assurances qu'il n'y a pas de menace de ce côté. Mais les étudiants et les parents d'étudiants ne semblent pas tout à fait rassurés

 
 
3481 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 08/06/2009
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login