Logo Koaci
 
 
 
Guinée : La communauté internationale craint le pire et appelle au calme
 
- Conakry le 20 octobre 2013 © koaci.com –

En Guinée la politique est souvent source de bain de sang, Said Djinnit, conscient des risques appelle au calme au lendemain de la proclamation des résultats provisoires favorables au camp du pouvoir.

Suite à la nième exigence de l’opposition de l’annulation du scrutin législatif du 28 septembre 2013 et ce après la proclamation officielle des résultats provisoires complets par la CENI, la communauté internationale dans une déclaration appel les Guinéens au calme, à la retenue et à la tranquillité.

Une déclaration lue par le Facilitateur international du dialogue inter-Guinéen, l’Algérien Saïd Djinnit.

Une déclaration dans laquelle, le Comité de Suivi de l'Accord du 3 juillet sur l'organisation des législatives de 2013 en Guinée après avoir pris acte de la publication par la CENI, le vendredi 18 Octobre 2013, des résultats provisoires du scrutin du 28 Septembre 2013 invite les Guinéens au calme en ces termes : « Le Comité de Suivi saisit cette opportunité pour réitérer ses félicitations aux citoyens Guinéens pour le civisme et la dignité dont ils ont fait preuve à l'occasion du scrutin du 28 Septembre qui s'était déroulé dans le calme et la tranquillité. Il félicite également tous les acteurs engagés dans la compétition électorale et rend hommage à tous ceux qui ont apporté leurs concours dans l'organisation et le déroulement du scrutin ainsi que dans les opérations de vérification et de totalisation des résultats provisoires du scrutin. Le Comité de Suivi renouvelle son appel à la retenue aux parties concernées et les encourage à maintenir le calme et la tranquillité qui prévalent à Conakry et dans le reste du pays depuis le scrutin. Le Comité de Suivi invite les partis politiques qui ont pris part au scrutin à faire usage des voies de recours judiciaire pour le règlement du contentieux électoral. A cet égard, le Comité de Suivi se réjouit de l’accueil favorable réservé par les partis à son appel en vue de recourir aux voies légales en cas de contestation ».

Poursuivant son discours, le facilitateur dans la crise inter-guinéene rappelle les acteurs politiques et la CENI, la nécessité de saisir la cour suprême pour le règlement des litiges post-électoraux : « Le Comité de Suivi rappelle la recommandation faite par les représentants de la Communauté internationale le 8 Octobre 2013 à la CENI en vue de dresser un rapport circonstancié sur chacun des cas de manquement et d'irrégularités relevés et de les transmettre à la Cour Suprême dans le délai le plus court possible après la proclamation des résultats provisoires. Le Comité de Suivi exprime son attente d’un traitement rigoureux et impartial de ces cas ainsi que de tous les recours qui pourraient être introduits par les parties concernées. Le Comité de Suivi réitère sa demande à la CENI en vue de la publication des résultats provisoires par bureau de vote dans les meilleurs délais et au plus tard avant la fin du délai légal de dépôt des recours. Le Comité de Suivi a convenu de tenir sa réunion finale après la proclamation définitive des résultats par la Cour Suprême ».

Un appel qui semble être bien compris par les acteurs politiques de l’opposition Républicaine qui au cours de leur rencontre du samedi soir ont décidé de saisir la cour suprême pour exiger l’annulation pure et simple du scrutin du 28 septembre, alors que ceux de la mouvance ont déjà introduit des recours contre huit circonscriptions électorales.

Huit circonscriptions qui ont été pointées du doigt par la communauté internationale et l’opposition comme ayant enregistrées des irrégularités majeures lors du scrutin législatif du 28 septembre 2013.

Ibrahima Bah
 
 
4435 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 20/10/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Zott
 
Ah bon ? Ce sont ces tocards qu'on appelle «Communauté internationale»?
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login