Logo Koaci
 
 
 
Guinée : Deux morts dans les émeutes du courant, Conakry évoque une manipulation des citoyens
 
Conakry le 19 février 2014 © koaci.com –
Moins de 24 heures après les émeutes du courant en banlieue de Conakry Search Conakry essentiellement dans la Commune de Matoto dans les quartiers de Lansanaya, Kissosso, Entag et Dapompa entre les populations et les forces de l’ordre ayant entrainé deux morts officiellement, le gouvernement de Guinée a réagi mardi soir.

Le premier ministre Mohamed Said Fofana Search Mohamed Said Fofana a, à travers une déclaration, expliqué les raisons du délestage du courant dans ces différentes localités, a ouvertement accusé sans les nommés certaines personnes d’être derrière ces émeutes.

« Certaines personnes qui ne sont nullement concernées par les coupures d’électricité sont venues manifester. Des personnes venues d’autres quartiers de la banlieue » regrette-t-il avant de poursuivre en ces termes : « La manifestation d’aujourd’hui (mardi) n’a rien à voir avec le manque de courant. Nous savons qu’il y a certains qui ont donné de l’argent pour semer des troubles. Sinon comment expliquer l’attaque de la base vie d’OAS société brésilienne qui construit la route en haute banlieue de Conakry Search Conakry ? » S’interroge le premier des ministres guinéens avant d’ajouter cette mise en garde : « Le gouvernement ne résignera plus sur des moyens légaux pour faire respecter la loi. Tous ceux qui seront pris en flagrant délit seront poursuivis et traduit devant les tribunaux pour être jugés et condamnés ».

Une déclaration du premier ministre après celle du porte-parole du haut commandement de la gendarmerie et de la justice militaire qui, lue sur les antennes des médias d’Etat par le commandant Mamadou Alpha Barry revenait sur le bilan de la journée de ce mardi.

Ce dernier faisait état de deux morts (Un civil et un gendarme NDLR), plusieurs blessés graves, plusieurs arrestations des coupables d’acte de vandalisme et d’importants dégâts matériels.

A signaler que le calme est revenu ce mercredi matin dans les quartiers de Dapompa, Kissosso, Entag et Lansanaya, les familles des victimes portent leur deuil alors que les autres comptent les pertes matérielles.

Ibrahima Bah
 
 
5536 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 19/02/2014
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login