Logo Koaci
 
 
 
Guinée : Le gouvernement regrette la décision de l’opposition Républicaine
 
Albert Damantang Camara (ph)

Conakry le 21 novembre 2013 © koaci.com – Quelques heures seulement après la déclaration de l’opposition faisant état de l’observation d’une journée ville morte le lundi 25 Novembre 2013 à Conakry, le gouvernement de Guinée par la voix de son porte-parole, le ministre Albert Damantang Camara Search Albert Damantang Camara parle d’une décision surprenante et incompréhensible. Il l’a fait savoir lors d’un entretien qu’il accordé à la rédaction de koaci.Com à Conakry.

Un entretien au cours duquel, le porte-parole du gouvernement dit regretté la décision l’opposition de faire observer une journée ville morte pour marquer leur désaccord de la décision de la cour suprême. Des villes mortes de par le passé qui ont entrainées plusieurs victimes: « Une journée ville morte est une journée de manifestation certes passive mais, une manifestation est malheureusement l’expérience guinéenne nous a appris qu’à chaque fois qu’il y a manifestation il y a de la violence parce que certains qui veulent travailler sont empêchés par ceux qui veulent observer la journée ville morte. Une situation qui amène les forces de l’ordre à intervenir donc on rentre dans un cycle de violence. C’est vraiment pour nous un motif de préoccupation. C’est dommage pour nous d’autant plus que ça correspond à des échéances plus importantes pour le pays donc, ce n’est pas le moment de donner une image très négative de la Guinée. Donc, ça c’est de la responsabilité de l’opposition aussi ».

Parlant de la décision aussi de l’opposition républicaine de saisir les institutions internationales et le secrétaire général de l’Organisation des Nations-Unies (ONU), Banki moon pour faire annuler la décision de la cour suprême donnant une courte avance au RPG –Arc-en-ciel, le ministre Damantang Camara estime qu’une telle démarche contribue à fragiliser les institutions de la République. Des institutions qui sont entrain d’être reformées. Des réformes qui sont déjà entreprises d’après le porte-parole du gouvernement, Albert Damantang Camara.

Ibrahima Bah
 
 
5410 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 21/11/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login