Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Après la sortie d'Ahoussou, Guikahué : « Monsieur le Président du Sénat vous confondez le droit politique  et le droit des affaires »
 

Côte d'Ivoire : Après la sortie d'Ahoussou, Guikahué : « Monsieur le Président du Sénat vous confondez le droit politique et le droit des affaires »

 
 
 
 6842 Vues
 
  20 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 19 mars 2020 - 09:32

Ahoussou et Guikahué


Lors de la conférence de presse de clôture des travaux du congrès du Parlement ivoirien, le mardi 17 mars 2020, le Président du Sénat, Me Ahoussou Kouadio Jeannot, en réponse à la question d’un journaliste relative à la forclusion du Président de la République pour changer la constitution, a avancé entre autres : « Vous savez on peut s’improviser menuisier, mécanicien et tout mais on ne peut pas s’improviser juriste. Le droit c’est le droit, je suis désolé...... »


Le secrétaire général en chef du PDCI a réagi à la sortie de son ancien camarade politique. Pour Maurice Kakou Guikahué, l’ancien Premier Ministre, avocat de métier, confond le droit politique et le droit des affaires.


« Monsieur le Président du Sénat, je suis plus désolé que vous car vous confondez le droit politique (constitution, code et loi électorale) et le droit des affaires ou droit pénal que je ne maîtrise pas, mais excusez-moi, d’abord à formation de médecin (médecine légale et organisation de la République enseignées à la Faculté de Médecine) et ensuite de syndicaliste et homme politique auprès des grands de ce pays ont forgé mon analyse des textes qui concernent la République. La Loi n° 2016-886 du 08 novembre 2016, portant Constitution de la République de Côte d’Ivoire, en son article 134 dispose et je cite :« Les engagements internationaux visés à l’article 120 avant leur ratification, les lois constitutionnelles adoptées par voie parlementaire, les lois organiques avant leur promulgation, les règlements des assemblées parlementaires avant leur mise en application, doivent être déférés au Conseil constitutionnel, qui se prononce sur leur conformité à la Constitution. La saisine du Conseil constitutionnel suspend le délai de promulgation ou de mise en application », indique le député.


 

Il révèle que lors des échanges qu’il a eus le lundi 09 mars 2020, à l’ouverture du Congrès, avec Me Ahoussou, il aurait reconnu que la résolution organisant le congrès serait soumise au Conseil constitutionnel avec tous les travaux du congrès pour vérifier leur constitutionnalité, alors que le dernier alinéa de l’article 134 sus cité est clair : « La saisine du Conseil constitutionnel suspend le délai de promulgation ou de mise en application ». C’est écrit noir sur blanc que c’est avant et non après.


« Que disent les dispositions de la loi n° 2000 - 514 du 1er août 2000 portant code électoral tel que modifiée par les lois n° 2012 -1130 du 13 décembre 2012, n°2012 - 1193 du 27 décembre 2012 et n°2015 - 216 du 02 avril 2015, en ce qui concerne l’élection présidentielle :Art. 11. - La période d’établissement de la liste électorale ainsi que les modalités pratiques de son exécution sont fixées par décret en Conseil des ministres sur proposition de la Commission chargée des élections. Dans tous les cas, la liste électorale doit être publiée trois mois au plus tard avant les élections, par voie d’affichage dans tous les lieux de vote, afin de permettre sa consultation par les électeurs....... Quinze jours avant le premier tour du scrutin, les listes électorales sont définitivement arrêtées. Passé ce délai aucune inscription ni radiation n’est possible. français facile, le vote ayant lieu le 31 octobre 2020, la date limite d’affichage de la liste électorale est pour le 31 juillet 2020. Art. 46. - Si, dans les sept jours précédant la date limite du dépôt de présentation des candidatures, une des personnes ayant, moins de trente jours avant cette date, annoncé publiquement sa décision d’être candidat, décède ou se trouve empêchée, le Conseil constitutionnel saisi par la Commission chargée des élections, peut décider le report de l’élection

Si avant le premier tour, un des candidats décède ou se trouve empêché, le Conseil constitutionnel prononce le report de l’élection... En cas de décès ou d’empêchement de l’un des deux candidats arrivés en tête à l’issue du premier tour, le Conseil constitutionnel saisi par la Commission chargée des élections décide de la reprise de l’ensemble des opérations électorales. Comme on peut le constater l’élection n’est pas seulement le 31 octobre 2020 mais avant et le texte parle de l’ensemble des opérations électorales. Art. 52. - Les candidatures à l’élection du président de la République sont reçues par la Commission chargée des élections qui les transmet, dans les quarante-huit heures, au Conseil constitutionnel. Le délai de réception des candidatures expire trente jours avant le scrutin », rappelle Guikahué.


Pour le proche de Bédié, si l’on se réfère à l’article précédent dont le premier alinéa dispose que si dans les sept jours précédant la date limite du dépôt de présentation des candidatures, une des personnes ayant, moins de trente jours avant cette date, annoncé publiquement sa décision d’être candidat, décède ou se trouve empêchée, le Conseil constitutionnel saisi par la Commission chargée des élections, peut décider le report de l’élection.


Selon Guikahué, cela veut dire que si une personne qui a déclaré sa candidature à 60 jours du vote décède une semaine avant la clôture du dépôt des candidatures, le conseil constitutionnel peut reporter l’élection.


« De tout ce qui précède, l’élection ne se résume pas au jour du vote. D’ailleurs, le Président de la République prend toujours un décret pour convoquer le collège électoral avant le jour du vote. Monsieur le Président, autant il se trouve de mauvais médecins, l’on peut aussi avoir de mauvais juristes et ma qualité de pédiatre m’a enseigné dans l’exercice de ma profession que les mamans par leur expérience orientent parfois le diagnostic du médecin.

En toute chose, il faut non seulement être de bonne foi mais surtout être libre de ses opinions. Tout est une question d’humilité car la prétention et l’orgueil, sont les chemins de la perdition », a conclu le secrétaire général du PDCI-RDA.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 

ARTICLES ASSOCIÉS

 
 
  Côte d'Ivoire : Révision constitutionnelle, «Affaire gouvernement est forclos »,...
Le Congrès a adopté sans surprise le projet de loi portant révision constitutionnelle. 246 parlementaires présents sur les 350 que compte le...
Côte d'Ivoire | Politique      il y a 1 semaine
 
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Etat d'urgence du Coronavirus, réquisition d'hôtels à...
 
 
Côte d'Ivoire : Etat d'urgence du Coronavirus, réquisition d'hôtels à Assinie par la GSPR
Politique
 
Côte d'Ivoire : Affaire Lobognon « très malade », infox pour stratégie...
 
 
Côte d'Ivoire : Affaire Lobognon « très malade », infox pour stratégie de défense ?
Côte d'Ivoire : Covid-19, un député : «Les ivoiriens veulent savoir comment sont pris en charge les malades»
Politique
Côte d'Ivoire : Covid-19, un député : «Les ivoiriens veulent savo...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
Côte d'Ivoire : Covid-19, un opposant prévient «la négligence et l'orgueil des politiques vont plonger le pays dans une détresse sur du long terme»
Politique
Côte d'Ivoire : Covid-19, un opposant prévient «la négligence et...
Côte d'Ivoire il y a 4 heures
 
Togo :  Loi de gouvernance par ordonnances, situation sur le coronavirus
Politique
Togo : Loi de gouvernance par ordonnances, situation sur le coro...
Togo il y a 16 heures
 
 
 
 
  20 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Après la sortie d'Ahoussou, Guikahué : « Monsieur le Président du Sénat vous confondez le droit politique et le droit des affaires »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRANBLE DEH
Ahoussou, il est l'ombre de lui même aujourd'hui, le regret est énorme.
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Quand le ventre GRONDE de FAIM , les oreilles n'entendent plus RIEN... C'est le cas de Ahoussou
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
JACOB@CHOCOTO
Ayyi!!! Tu l'attendait avant oubien?
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Ahoussou? N'est-ce pas le piètre "juriste" qui a attendu trois jours après le délai pour faire recours aux voix volées à Bédié par le mokochi? Quand on triche à la faculté de droit pour avoir ses "diplômes", on est toujours en retard dans l'interprétation des lois. Dans un pays qui se respecte, ce mpnsieur ne défendrait même pas un cas de vol de poulets. Mais ici, comprenez-le, nous sommes dans un état voyou. Bandécon!
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
la loi a été votée. Vos discussions et revendications de salon nous importe peu.
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Houphouet4ever
Clair Juste et Net. Pauvre Ahoussou. Meme sur ton terrain qui est le droit, Guikahue par cette frappe chirurgicale ( je reconnais la le brillant et respactable chirurgien....de coeurs....sous les tropiques!), te descend completement et te tient comme un boxeur qui met KO son adversaire et le porte tres rapidement de peur qu'il se brise le coup en tombant !!! Lol 2togo, lui il est porte disparu. Le pauvre. La consequence, il est moins bavard ces temps-ci. Lolll !!!! Guikahue ne choco pas. Il n'en a pas besoin, mais attention, il communique extremement bien. N'est pas chirurgien des coeurs qui veut, mais qui peut! Memes nos parents dans les hameaux comprennent ce que Guikahue dit. Et dire que tu te retrouves en face de lui, par un pur hazard, sur un plateau de tele a une heure de grande ecoute. 2Togo, tu as raison tu as Gagne En Temps!
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
YAIRAILON
VOS PALABRES POLITIQUES LÀ NE NOUS PROTÉGERONT PAS DU VIRUS QUI FAIT RAGE DANS LE MONDE.TROUVEZ DES SOLUTIONS À CETTE PANDÉMIE, APRÈS LA POLÉMIQUE POLITIQUE VA REPRENDRE.LE PAYS EST EN GUERRE SANITAIRE.
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
toi tu es médecin au lieu de dire au gens les risques de coronavirus tu fais de la politique politicienne c'est bien continue tu vas à la retraite !!
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Prof émérite Guikahué, ne perdez pas votre temps à apprendre le droit à ce tocard d'avocat. Pas sûr que dans l'autre sens, surfer sur la médecine, ce cancre, sauvé par la politique, en soit capable.
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Pouaaahhh... Quand un voleur et mythomane taré comme cacahuète donne un droit de réponse à un digne fils intellectuel Baoulé, on comprend alors que la mimabilité, la menuiserie et les clowneries s'improvisent... On avance...
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Safroulaye! Même ta prostituée de génitrice qui sait s'y prendre pour satisfaire ses clients est une Intellectuelle. Kiokiokiokiokio. A moins que le fils de sperme de sperme frelaté fasse le choix d'être vague sur le sens de la notion d'intellectualité (intellectuel baoulé) pour cacher la médiocrité de ce tocard d'avocat haoussou. Tu as vraiment besoin que l'odeur fétide qui se dégage des hémorroïdes exsudantes nauséabondes de ta djandjou de pondeuse se dissipe pour comprendre que même un chef de village à la sale race à laquelle tu t'identifies est un intellectuel. Pauvre abruti notoire
 
 il y a 1 semaine
medinkemi
Heureusement que vous avez le plus cancre des intellectuelles baoulé au RHDP, ça élèvera un peu votre niveau de médiocrité.
 
 il y a 1 semaine
Peace101
Lolllllll... Mon verre de champagne est renversé sur mon tapis moyen-oriental... Ko Prof émérite... Tu veux dire émérite comme son tribun cousin le chien sauvage gbagba ou émérite comme ta pondeuse à se faire passer avec les animaux ? Sois plus précis... Imbé***" !
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
medinkemi
Quand on n'a pas d'argument on fermer son caquet.
 
 il y a 1 semaine
Zezeto
Au moins il a pas pris la subvention de l'union européenne pour ses propres sous. C'est déjà ça
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Houphouet4ever
Et toi? Qu'est-ce que tu as pris? On va le savoir des Novembre 2020. Crois-moi chacun remboursera jusqu'au dernier centime. On ne peut pas peut pas jeter des familles entieres a la rue. Empecher une partie du peuple a acceder au travail. Voler l'argent pour ensuite jouer les peres Noel en distribuant gratuitement les CNIs a ceux qui sont dans le bon camp, et puis... esperer que vous allez vous en tirer aussi facilement. Je dis bien chaque centime sera rembourse! Vous aurez amplement l'occasion de defendre votre bilan INATTAQUABLE !
 
 il y a 1 semaine
Gougnon
T'en fais pas, nous serons bientôt ce que sont devenus les milliards donnés par la BM pour l'enrollement des Ivoiriens du reste dénoncer par Guikahué.
 
 il y a 1 semaine
Andyko
Le piètre ahoussou, il n'est rien chez nous à DIDIEVI !
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Lolll... Pourtant ma question est toute simple... On ne s'énerve pas pour cela... Vraiment, ce sob dumb_rius eat tout le temps en colère... Vraiment, je me demande bien ce que sa poopeuse pondeuse two-two (cette crasseuse) lui a donné à lécher quand il était un chiot... Je préfère ne pas le dire ici par pudeur mais je vous laisse deviner aisément... Ewwwww...
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Augier
Tout ça c'est long,rdv en novembre prochain grâce à"Ado les djoula n'ont plus peur de porter boubou" . Aujourd'hui ils deboursent des dizaines de millions pour les cni de leurs millitants.Un jour les autres n'auront plus peur de porter leur kita ou les boubous yacouba.Mon koutoukou va verser sur ma natte encore,nous les non djoula on a pas travail pour boire champagne sur tapis persan.
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement