Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Inquiétude sur l'inscription des jeunes sénégalais sur les listes électorales de la prochaine présidentielle
 
:: Article de la rédaction de Koaci.Com au Sénégal::

Absence des jeunes : « Clarte dénonce le refus du gouvernement».

Les inscriptions sur les listes électorales préoccupent beaucoup les partis politiques au Sénégal. « Il y’a beaucoup d’irrégularités » ; c’est du moins le sentiment des responsables du cadre de lutte et d’actions pour la régularité et la transparence des élections « Clarte Dey Leer Search Clarte Dey Leer »,un mot wolof qui signifie la transparence. Ils ont tenu un point de presse, hier, dans un hôtel de la place à Dakar pour dénoncer les nombreux manquements qui concernent les inscriptions sur les listes électorales. Refusant de délivrer les cartes d'identité, les responsables dudit cadre déplorent l'attitude du gouvernement sénégalais.


« L’organisation d’élections régulières, sincères et transparentes passe nécessairement par des préalables indispensables sur lesquels doivent veiller les pouvoirs publics » tels sont les propos de Alé Dieng. Lui et ses camarades notent de manière évidente, de nombreuses difficultés dans la préparation des prochains scrutins, qui si elles ne sont pas surmontées à temps constitueraient des germes de conflits électoraux .
Pour cela, ils invitent les autorités à veiller davantage sur les anomalies que les leaders politiques ont soulevées.

De leur avis, cela n’honore pas la démocratie sénégalaise. Le cadre de lutte et d’actions pour la régularité et la transparence des élections « Clarté Dey Leer » se doute des échéances futures.
Puisque tout simplement, les responsables dudit cadre remarquent de nombreuses difficultés qui, selon eux, peuvent porter préjudice à l’élection présidentielle de février 2012.

Selon leurs explications plusieurs irrégularités et dysfonctionnements qui ne garantissent pas la participation massive et équitable des électeurs aux prochaines élections, sont notés dans le déroulement de la révision des listes électorales.
Il est aussi noté l’absence des jeunes qui, pour la plupart ne figurent pas sur les listes électorales.

Cela peut amener un faible taux d’inscription ;pour cela,ledit cadre invite les autorités à délivrer les cartes d’identité des jeunes. Sur ce registre, les responsables du « Clarté Dey leer » dénoncent catégoriquement le refus du gouvernement sénégalais qui,de l’avis des politiques refusent de délivrer les pièces aux jeunes.
En tout état de cause, Clarté Dey Leer décide de dérouler un plan d’actions consistant à l’organisation d’une caravane de sensibilisation pour l’inscription sur les listes électorales.


Malickou Ndiaye ,correspondant de kaoci à Dakar

 
 
2190 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 18/05/2011
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login