Logo Koaci
 
 
 
Un interim peut etre plus long que prévu
 
::Koaci.com Libreville:: Rose Rogombe Search Rose Rogombe le 10 juin 2009 lors de sa prestation de serment::


La classe politique gabonaise en l’occurrence l’opposition, vient de donner sa position sur l’organisation prochaine de l’élection présidentielle Search présidentielle au Gabon. Selon l’article 13 de la constitution relatif à l’intérim et la vacance du pouvoir, l’élection devrait être organisée entre 30 et 45 jours après le début de l’intérim. Le président Bongo décédé le lundi 8 juin 2009, ce dernier est assuré par Rose Francine Rogombe depuis le mercredi 10 juin 2009.

Selon les textes, l’élection présidentielle Search présidentielle devrait se tenir entre le 10 et 24 juillet 2009. Cependant cette période serait jugée trop coutre par l’opposition. La révision des listes électorales qui semblent être une préoccupation préalable majeure et indispensable à toute bonne tenue du scrutin, divise et ne fait pas l’unanimité au sein de la classe politique gabonaise. La direction de La commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP) vient d’être changée et le fichier électoral géré par le ministère de l’intérieur n’est pas à jour. Ces paramètres laissent supposer que Rose Rogombe Search Rose Rogombe resterait au pouvoir plus longtemps que prévu. Les déclarations dans la presse de Pierre Mamboundou « Nous allons sans aucun doute proroger cette période. Nous acceptons le principe de prorogation. Dans tous les cas, nous ne violerons pas la Constitution car celle-ci le prévoit en cas de force majeur. Dans le budget de cette année, il n’était pas question de faire face à cette situation, c’est donc un cas de force majeur » président de l’union du peuple gabonais (UPG), considéré comme le plus crédible opposant du système Bongo et de Paul Mba Abessolo ancien opposant aujourd’hui dans la majorité présidentielle Search présidentielle indiquent que la classe politique gabonaise s’accorderait pour le prolongement de l’intérim du pourvoir.

Les sociologues gabonais quant à eux pensent que ce prolongement permettra aux gabonais d’avoir une meilleur lecture du schéma politique, afin de ne pas se tromper dans le choix du prochain président du Gabon. Le dernier mot dans ce cas de figure reviendra à la cour constitutionnelle.

Pour l’heure les gabonais s’attendent à une démission du gouvernement actuel. Jean Eyeghe Ndong devrait sans nul doute présenter sa démission dans les prochaines heures. Rose Rogombe Search Rose Rogombe pourrait selon nos informations mettre en place un gouvernement de mission chargé spécialement d’organiser les élections.
 
 
4037 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 19/06/2009
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login