Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
John Atta Mills a prêté serment
 
:: John Atta Mills prêtant serment le 7 janvier::

John Atta Mills, le nouveau président du Ghana, a prêté serment, mercredi 7 janvier, lors d'une cérémonie de passation de pouvoir avec le chef de l'Etat sortant, John Kufuor. "Je jure d'être le président du Ghana et de gouverner selon la Constitution du Ghana", a déclaré hier le nouveau président Vêtu d'un boubou blanc et d'un kente, tissu traditionnel ghanéen, John Atta-Mills Search John Atta-Mills à prêté serment sur la Bible, en présence de la procureure du Ghana, Georgina Wood.
La cérémonie s’est déroulée sur la plus grande place d'Accra, en présence de plusieurs chefs d'Etat africains et de milliers de Ghanéens. En fin de matinée, environ 15 000 Ghanéens en liesse avaient convergé vers la place, dansant, chantant et affichant pour la plupart les couleurs du Congrès national démocratique (NDC).
John Atta-Mills, 64 ans, qui représentait l'opposition sous la bannière du NDC, a remporté de justesse la présidentielle, dont les résultats ont été annoncés samedi, face au candidat du pouvoir, Nana Akufo-Addo. Juriste et ancien vice-président de Jerry Rawlings, M. Atta-Mills se présentait au poste suprême pour la troisième fois, après avoir été défait en 2000 et 2004 par John Kufuor. Le président sortant, un démocrate tenace dont les efforts en matière de démocratie et d'économie ont été régulièrement salués par la communauté internationale, tire sa révérence après deux mandats de quatre ans, la limite constitutionnelle qu'il n'a pas cherché à repousser.
Les élections générales au Ghana étaient qualifiées "transparente" par la mission des observateurs de l'ONU et de l'Union européenne.
Par la voix de sa porte-parole, le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon a loué le dévouement et le professionnalisme de la Commission électorale ghanéenne dans l'organisation du processus et la bonne conduite des partis politiques et de leurs dirigeants dans les étapes finales de cet exercice.
"Les Ghanéens peuvent et doivent être fiers de cette réalisation démocratique. Avec leur engagement continu pour le processus démocratique, le Ghana et ses dirigeants montrent un exemple admirable", a indiqué M. Ban.
Les élections au Ghana ont été également saluées par plusieurs présidents africains (sud-africain, nigérian, togolais, ivoirien, sénégalais, etc.) et le Premier ministre Kenyan Rafla Odinga.
 
 
3616 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 08/01/2009
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login