Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Koacinaute: Boycott du vote des membres de la HAAC hier à l'Assemblée Nationale : l'ANC prise dans le jeu de l'âne de Buridan.
 
Depuis quelques heures, l’actualité de notre pays est dominée par l’élection de nouveaux membres de la HAAC, le gendarme de la communication dans notre pays. C’est naturellement que le choix des personnes devant y siéger suscite moult discussions. 
 
Forum en ligne, réseaux sociaux, tout le monde ne parle que de cela. La raison principale de ce regain d’intérêt pour ce sujet n’est pas tant le renouvellement des membres de cette institution mais l’entrée d’une figure connue dans notre pays comme un combattant de la liberté. Zeus Aziadouvo, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est donc depuis quelques heures membre de la HAAC. Directeur de Publication du quotidien Liberté, ce nom agite actuellement tout le monde. Personne ne l’attendait là-bas, vu la ligne éditoriale de son journal. 
 
Plus étonnant encore, c’est le boycott de son élection par les membres de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), un parti politique qu’il a toujours défendu au péril de sa vie et de celui de son organe de presse. 

Hier, le spectacle auquel les députés de l’ANC se sont livrés était tout simplement ahurissant, sinon humiliant. Ce sort ne devrait pas être celui de Zeus Aziadouvo, un combattant de la première heure, un homme qui s’est toujours opposé à la dictature du pouvoir en place. 

En effet, hier les députés de l’ANC ont affiché à l’Assemblée Nationale, un comportement indigne de leur rang, un comportement qui prouve à suffisance que la démocratie qu’ils prétendent incarner n’est qu’un leurre. Comment l’ANC peut-elle prétendre soutenir quelqu’un et l’abandonner juste au moment où il avait le plus besoin des voix de ses députés ? 

Est-ce de la stupidité ou de la haine envers Zeus ? Nul ne saurait le dire. Mais ce qu’on retient de ce triste scénario d’hier, c’est que l’ANC n’est pas un parti politique qui cherche à prendre le pouvoir un jour. Car, on le répète chaque fois, le pouvoir c’est aussi la prise de contrôle de ces institutions que sont la HAAC, la CNDH, la Cour des Comptes, la Cour Constitutionnelle, l’assemblée nationale et que sais-je encore ? Tant que vous serez incapables de contrôler ou de placer des agents acquis à votre cause au sein de ces institutions, inutile de rêver de la présidence un jour. 

Pourquoi quitter le parlement au moment où le journaliste Zeus Aziadouvo avait besoin des voix de ceux qui prétendent être ses protecteurs ? 
 
« Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m'en charge ! », entend-on souvent dire. Aujourd’hui, cette citation trouve tout son sens avec ce qui s’est passé avec Zeus Aziadouvo au parlement. Ces prétendus amis ne le sont vraiment pas. Ils l’on abandonné seul dans les griffes du lion au moment fatidique. 
 
Comme un orphelin, il n’a eu que Dieu comme seul secours. Son élection n’a été possible que par la volonté divine, l’œuvre de Dieu. Le Bon Dieu n’abandonne jamais ses enfants et Zeus AZIADOUVO doit aujourd’hui être fier de lui. Ceux qui ont voulu qu’ils échouent ont perdu. 

A quoi joue l’ANC ? Pour le moment, on n’arrive pas à lire clairement les intentions des dirigeants de ce parti. Ils surprennent toujours négativement. Boycotter l’élection de Zeus AZIADOUVO au sein de la HAAC est une grave erreur. On n’a pas besoin de défiler dans les cortèges des manifestations de Fabre pour avoir l’étoffe d’un démocrate. Zeus Aziadouvo ne descend pas dans la rue avec un tricot orange, mais il n’est pas moins un militant de la cause de l’Ablodé, et là, tout le monde le sait au Togo. Il a énormément contribué au combat contre le régime tyrannique des Gnassingbé et il continuera à le faire. Etre membre de la HAAC est une occasion pour mieux comprendre et déjouer les coups de l’adversaire. Au niveau de l’ANC, ne pas apporter son soutien à la candidature de Zeus est une faute stratégique grave que ce parti va payer cher.

KOURAL


PS : La direction de KOACI rappelle qu'un "koacinaute" n'est pas un journaliste de la rédaction de KOACI mais un contributeur inscrit ayant la possibilité de poster sur le site en vue d'une diffusion et ce dans une dynamique de libre expression plurielle.

 
 
4766 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 03/05/2016
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login