Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
ATT à l’UNESCO : comment la crise du nord Mali a été gérée
 
::Koaci.com Bamako::ATT à l’UNESCO ::

« La volonté de rechercher une solution politique à la crise doit s’adosser à une capacité de réponse militaire crédible. C’est la combinaison intelligente des deux qui permet de faire face à un conflit de basse intensité en veillant à ce qu’il ne dégénère pas en conflit ouvert », a déclaré le Général ATT.

Invité par le Directeur Général de l’Organisation des Nations unies pour l'Education, la Science et la Culture, Koichiro MATSURA, le Président malien Amadou Toumani Touré a pris part à la Semaine Africaine célébrée par l’UNESCO chaque année. ATT Search ATT y a animé, le 29 Mai 2009, une conférence sur le thème : Culture de la paix, l’expérience malienne de la gestion consensuelle du pouvoir de 2002 à 2007 et de la crise qui a secoué une partie du Nord-Mali à partir de mai 2006.

Une crise a secoué le Mali le 23 mai 2006 par l’attaque du Camp militaire de Kidal, dans le Nord du Mali, par un groupe armé, qui se fera connaître sous le nom de « Alliance du 23 mai pour le changement ». Selon le président ATT, « Ce recours aux armes par une partie très minoritaire de la communauté touarègue représentait un défi pour le soldat de formation que j’ai été, pour le Président de la République que je suis, mais aussi pour le médiateur qui est intervenu dans la résolution de nombreux conflits en Afrique ». Selon le président malien, aux premières heures de la mutinerie, il lui est apparu important de rechercher un nouveau consensus national sur la compréhension et la gestion de cette crise. « Nous nous sommes donc attachés à favoriser une vision partagée de la nature de la crise, en insistant sur sa dimension tout à fait minoritaire au sein de la communauté touarègue », a-t-il soutenu.

Dans une adresse à la Nation, dans la ville de Dièma, dans la Région de Kayes, où il était en visite, au moment du déclenchement des hostilités, ATT Search ATT a mis en exergue « la diversité du Mali, qui est également sa richesse ». Selon lui, il fallait éviter tout amalgame pouvant nuire à la cohabitation et au brassage entre les communautés nationales ». Le conférencier à la Semaine africaine de l’UNESCO s’est interrogé si le dessein caché de ceux qui ont décidé de prendre les armes n’était pas de provoquer une fracture entre le Nord et le Sud du pays ? « Nous tenions à affirmer sans équivoque que le peuple malien est à la fois blanc et noir. Le consensus national souhaité devait aussi se faire sur l’engagement à trouver une solution pacifique à la crise ».

Pari difficile, voie obligée. Cette option pacifiste de gestion de la mutinerie s’est appuyée, en plus, sur le dialogue constant avec les Institutions de la République, sur une forte implication des populations du Nord : Elus, Chefs traditionnels, Société civile et Personnes-ressources. « Nous avons ainsi pu mettre en confiance nos frères et sœurs du Nord, de la Région de Kidal en particulier, et contribué à isoler davantage ceux qui avaient pris les armes ». Ce consensus national et les moyens pour résoudre la crise ont été exposés au Corps diplomatique accrédité au Mali. Selon ATT, c’est dans le même esprit d’ouverture, que le Mali a placé sa confiance en l’Algérie comme pays facilitateur et sous l’égide duquel un accord, l’Accord d’Alger, a été signé le 04 juillet 2006 entre le Gouvernement et l’Alliance du 23 Mai pour le Changement. Au cours de cette conférence devant l’UNESCO, le Président malien ATT Search ATT a porté témoignage de l’implication personnelle du Président Abdelaziz BOUTEFLIKA, pour aider le Mali à retrouver le chemin de la paix. Il a exprimé la reconnaissance de son pays au Guide Mouammar KADHAFI pour « l’engagement humanitaire de la Libye à nos côtés ».
Pour ATT Search ATT l’Appui de ces deux pays frères avait une valeur symbolique en confortant dans la conviction que les problèmes de sécurité et de développement dans la Bande Sahélo-saharienne sont communs à tous les pays dont une partie du territoire se trouve dans cette Zone et leur solution ne pourra être que collective. « Le trafic de cigarettes, d’armes et de munitions, la traite des humains avec les réseaux criminels d’immigration clandestine, la présence de Salafistes, sont autant de menaces transfrontalières. L’économie de la drogue, qui a déstructuré les sociétés situées dans le Sahara, bouleversé les hiérarchies sociales et favorisé l’émergence de milices armées, est un danger encore plus redoutable », souligne le président malien. Pour toutes ces raisons, le Mali, en accord avec les pays concernés, a lancé l’initiative d’une Conférence Sahélo-saharienne sur la Paix et le Développement. Cette rencontre, qui a déjà été précédée d’une réunion des Ministres des Affaires Etrangères et de la Sécurité, se penchera sur des thèmes comme : la coopération dans la lutte contre les trafics en tous genres et la gestion de la Bande Saharienne, la promotion d’un développement local pour offrir aux populations et surtout aux jeunes des opportunités d’emploi et d’épanouissement…
« Pour une juste compréhension du résultat auquel nous sommes parvenus, deux points importants sont à retenir. La volonté de rechercher une solution politique à la crise doit s’adosser à une capacité de réponse militaire crédible. C’est la combinaison intelligente des deux qui permet de faire face à un conflit de basse intensité en veillant à ce qu’il ne dégénère pas en conflit ouvert.

S’agissant des conflits, le fait militaire peut apporter des solutions de court terme, mais la mobilisation des Institutions, des forces politiques, des réseaux sociaux et communautaires, la concertation avec les voisins sont un gage irremplaçable de paix plus durable », selon l’invité de l’UNESCO.

Ib Daou

 
 
3706 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 31/05/2009
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login