Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
L'exclusion de Bio Tchané au coeur du débat
 
::Koaci.com Cotonou:: Abdoulaye Bio Tchané Search Abdoulaye Bio Tchané (droite)::

Les manœuvres pour empêcher Abdoulaye Bio Tchanè de se présenter aux élections présidentielles de 2011 Search 2011 sembleraient se poursuivent.

En effet, après la descente infructueuse des cadres de la Donga promus par le Chef de l’Etat, les adversaires déclarés de Bio Tchanè peaufinent déjà d’autres stratégies.
Depuis quelques jours, le débat est systématiquement orienté autour de l’article 44 de la Constitution Search Constitution du 11 décembre 1990 qui fait obligation à tout candidat à la fonction présidentielle de résider au moins un an au pays.
Hier, une des radios de la place a consacré une de ses émissions à ce débat.

Le résultat escompté n’aurait malheureusement pas été atteint puisque ceux qui militent pour la suppression de cet article, qui fait la promotion de l’exclusion, dépasseraient en nombre ceux qui veulent que tout candidat à la fonction présidentielle réside au Bénin pendant au moins un an avant la période des élections. Les uns et les autres n’ont donc pas manqué d’arguments pour soutenir leur position.
Les partisans de l’article 44 de la Constitution Search Constitution sont formels : « il n’est pas question de confier la gestion de la nation à celui qui ne la connaît pas pour avoir résidé ailleurs pendant des années ». Cet argument sera très vite battu en brèche par ceux qui s’opposent à l’application de cette disposition de la loi. « Si en 2006, la loi n’a pas été appliquée à Boni Yayi, pourquoi veut-on l’appliquer aux autres qui sont à l’extérieur et qui veulent briguer la magistrature suprême de notre pays ? Si c’est Bio Tchanè qu’on vise en lançant ce ballon d’essai, allez leur dire qu’ils ont trop vite sorti leur carte », ont-ils d’ailleurs déclaré. Poursuivant leur développement, ils ont ajouté qu’il y a des gens qui, bien que résidant à l’extérieur connaissent mieux que quiconque le pays surtout que maintenant, tout est possible avec les nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Ce débat pose une fois encore le problème de l’exclusion qui prend petit à petit des proportions inquiétantes dans la société béninoise. Certainement que l’étape suivante de la relecture de la Constitution Search Constitution du 11 décembre 1990 apportera une solution à cette équation devenue très embarrassante pour les Béninois vivant à l’extérieur et qui ont bien envie d’apporter un plus pour le développement de leur pays

Des sages de Djougou demandent à Yayi de s’entendre avec Tchané. Ces derniers ne se laissent pas distraire avec les débats qui se font à Cotonou au sujet de la candidature de leur fils bien aimé Abdoulaye Bio Tchané. Si le Président qui aspire à sa propre succession a été obligé de courir en catastrophe à Lomé en début de semaine, c’est parce que les sages invités précipitamment pour dissuader le candidat Bio Tchané auraient carrément proposé au Président d’aller s’entendre avec lui.
Seul Bio Tchané pourra prendre à nouveau la décision de rebrousser chemin dans la marche qu’il vient d’engager. Les sages de Djougou invités à lui parler ont gentiment décliné la demande et proposé au Président Boni Yayi Search Boni Yayi lui-même de rencontrer son challenger. C’est donc ce qui a entraîné le voyage précipité du Chef de l’Etat à Lomé.

On constate là simplement que contrairement à ce que veulent faire croire ceux qui embouchent les micros devant les caméras, la réalité est tout autre sur le terrain et les hommes du pouvoir en sont conscients. Sages lucides, ces hommes respectables ont donc refusé de donner dans la division en prenant fait et cause pour ceux qui sont au pouvoir et qui crient sur tous les toits qu’ils maîtrisent tout le monde.
Les challenger n’ont qu’à s’entendre entre eux, ont -ils conseillé. Cela laisse donc le jeu ouvert.

 
 
3475 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 20/02/2009
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login