A
HOME
I
NEWS
        Politique
        Sociéte
        Sport
        Economie
        Culture
        Technologie
        Tribune
        Evenementiel
        Santé
V
VIDEO
M
MUSIC
K
KOACINAUTE
 
 
Côte d'Ivoire
Burkina Faso
Gabon
Congo
Sénégal
Bénin
Afrique du Sud
Angola
Botswana
Burundi
Cameroun
Cap-Vert
Centrafrique
Congo (RDC)
Djibouti
Erythrée
Ethiopie
Gambie
Ghana
Guinée
Guinée Bissau
Guinée Equato
Kenya
Lesotho
Libéria
Madagascar
Malawi
Mali
Mauritanie
Mozambique
Namibie
Niger
Nigeria
Ouganda
Rwanda
Sao Tomé
Sierra Leone
Somalie
Soudan
Swaziland
Tanzanie
Tchad
Togo
Zambie
Zimbabwe
Algérie
Comores
Egypte
Maroc
Tunisie
Libye
Afrique
Soudan du sud
Cedeao
Monde
 
 
Cameroun : Flambée des prix des denrées alimentaires
 
Cameroun    Societe
 
 
 
Marché de Messassi ce mercredi matin (Ph koaci )

© koaci.com – Mercredi 22 Mai 2019– Au Cameroun, koaci a constaté une hausse vertigineuse des prix des produits alimentaires sur les marchés de Yaoundé.

Selon les habitants de Yaoundé, cette hausse des prix est "artificielle" et serait entretenue par des commerçants véreux qui font de la spéculation.

"À part le pain et quelques céréales, tous les prix des produits alimentaires sont en hausse sur nos marchés. Notamment le macabo, le plantain, la patate douce, l'igname et la pomme de terre", explique Mercedes Mbachtam ménagère de Yaoundé rencontrée ce matin au marché de Messassi une commune du premier arrondissement du Mfoundi.

"Le tas de macabos que j'achetais à 500 FCFA il y a quelques jours est vendu aujourd'hui à 1000 FCFA. Et ce tas de 1000 FCFA est moins fourni que celui de 500 FCFA. C'est également le cas pour le manioc, l'igname, la patate douce et même la pomme de terre", poursuit Mercedes.

Du côté des revendeurs l'on explique l'inflation des prix par la hausse chez les producteurs.


"Le sac de pommes de terre a augmenté au marché. Avant le sac de 120 kg de pommes de terre qu'on achetait à 15 000 FCFA est vendu à 25000 FCFA. 30 mille FCFA ou 32 mille FCFA", explique une commerçante.

D'autres commerçants évoquent la crise anglophone qui secoue les régions du Nord-ouest et du Sud-Ouest qui sont des bassins de production.

Selon ces commerçants la crise anglophone a des répercussions sur les prix car "les agriculteurs ont quitté leurs villages et ne cultivent plus", conséquence la production nationale est en baisse.

Inflation

L'Institut National de la statistique (INS) a constaté l'accélération de l'inflation en 2018.
Selon l'Ins le taux d’inflation s’est accéléré de 1,1% en 2018, après une évolution de 0,6% en 2017.

"Cette remontée du niveau général des prix est due en grande partie au renchérissement des prix des produits alimentaires et boissons non alcoolisées (1,2%), des articles d’habillement et chaussures (1,9%), ainsi que des restaurants et hôtels (1,7%). La hausse des prix des produits alimentaires résulte principalement de la progression des prix des poissons et fruits de mer (6,5%), des pains et céréales (4,9%), ainsi que des laits, fromages et œufs (1,9%)", lit-on dans un rapport de l'INS.

Armand Ougock, Yaoundé

-Joindre la rédaction camerounaise de koaci.com à Yaoundé: (+237) 691 15 42 77 ou cameroon@koaci.com –
 
 
 
 
1310
Vue(s)
 
Author : Armand Ougock
 

Chargement...

A voir aussi
Voir+
 
 
 
Vous aimez notre contenu?
 
* Stay connected via our newsletter
 
 
KOACI.COM
l’Info au Coeur de l’Afrique
 
koaci.com Média panafricain indépendant gratuit sur le net. Nous sommes dans 11 pays avec plus de 19 journalistes. Koaci.com c'est l’Info au Coeur de l’Afrique
 
KOACI.COM © Copyright 2008 - 2016 DELLF - All rights reserved
 
  
 
 
 
Contacts | +225 08 85 52 93 - contact@koaci.com