A
HOME
I
NEWS
        Politique
        Sociéte
        Sport
        Economie
        Culture
        Technologie
        Tribune
        Evenementiel
        Santé
V
VIDEO
M
MUSIC
K
KOACINAUTE
 
 
Côte d'Ivoire
Burkina Faso
Gabon
Congo
Sénégal
Bénin
Afrique du Sud
Angola
Botswana
Burundi
Cameroun
Cap-Vert
Centrafrique
Congo (RDC)
Djibouti
Erythrée
Ethiopie
Gambie
Ghana
Guinée
Guinée Bissau
Guinée Equato
Kenya
Lesotho
Libéria
Madagascar
Malawi
Mali
Mauritanie
Mozambique
Namibie
Niger
Nigeria
Ouganda
Rwanda
Sao Tomé
Sierra Leone
Somalie
Soudan
Swaziland
Tanzanie
Tchad
Togo
Zambie
Zimbabwe
Algérie
Comores
Egypte
Maroc
Tunisie
Libye
Afrique
Soudan du sud
Cedeao
Monde
 
 
Côte d'Ivoire : Cas Simone Gbagbo, Fatou Bensouda demande l'accès aux informations transmises par Abidjan à la CPI
 
Côte d'Ivoire    Politique
 
 
 
Bensouda et Le Drian mardi à l’ONU (Ph)-

© koaci.com – Mercredi 26 septembre 2018 - La chambre de la Cour pénale internationale (CPI) a adressé une ordonnance au Greffier pour demander des informations aux autorités ivoiriennes sur le cas Simone Gbagbo au plus tard le 21 septembre 2018 pour la recevabilité ou non de l’affaire.

La CPI, se référant aux médias, les autorités judiciaires ivoiriennes auraient rendu des décisions judiciaires à l’encontre de l’ex première Dame pour crimes contre l’humanité, ce qui n’est pas vrai car cette dernière a été acquittée pour cette accusation, mais condamnée à 20 ans de prison pour « atteinte à la sureté de l’Etat. »

La Procureure Fatou Bensouda demande à la chambre l’accès aux informations et aux documents à transmettre par la Côte d’Ivoire et de fournir des observations sur la recevabilité de l’affaire concernant l’epouse de Laurent Gbagbo.

« Le Procureur, comme le parti qui a demandé le mandat d'arrêt contre Mme Gbagbo et évalue la recevabilité, a un intérêt manifeste dans cette procédure », indique-telle, avant de poursuivre. « Par conséquent, et cohérent avec la procédure suivie lors de procédures de recevabilité antérieures, soit déclenchée par Chambre au titre de l'article 19 (1) ou résultant d'une contestation en vertu de l'article 19 (2). l'Accusation demande respectueusement l'accès à informations et matériels à transmettre par la Côte d’Ivoire et à fournir observations sur la recevabilité de Mme Gbagbo. »

L’avocat de Simone Gbagbo, Me Rodrigue Dadje, avait annoncé qu’il allait engager dans ce mois une procédure « en annulation » devant la Cour pénale internationale, qui la poursuit pour « crimes contre l'humanité ». A quatre jours de fin octobre aucune information relative à cette procédure n’a été rendue officielle.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
 
 
24799
Vue(s)
 
Author : kautcha
 

Chargement...

 
 
 

Sankara premier
Tu n'as pas encore fini de régler une affaire et d'attaquer l'autre camp, mais tu t'acharnes déjà sur Simone. Fatou Bencuida tu es Karaba la Sorcière là!

Sankara premier

Sankara premier
Domiga, tu n'es pas fatiguée de chercher tes preuves là? MDR

very7
Oh honte!!! Tu as toutes les peines du monde à prouver la culpabilité du woody maintenant c'est sa femme tu veux. Chez nous on dit pas tchrrr à une femme mais toi bensouda tchrrrrrr!!!!!! mille fois.

Bak keke
Soutient madame Bensouda traquez les ,cette bande a trop fait du mal aux ivoiriens courage et bonne continuation

aze
Les USA ne sont pas signataires de la CPI, nous les africains, on signe les documents sans lire et voici la suite...

A-FREE-CA
Fatou ben laden.... Tu n as pas encore avalé l'os qui est coincé dans ta gorge mais tu veux forcément une autre victime....

 
A voir aussi
Voir+
 
 
 
Vous aimez notre contenu?
 
* Stay connected via our newsletter
 
 
KOACI.COM
l’Info au Coeur de l’Afrique
 
koaci.com Média panafricain indépendant gratuit sur le net. Nous sommes dans 11 pays avec plus de 19 journalistes. Koaci.com c'est l’Info au Coeur de l’Afrique
 
KOACI.COM © Copyright 2008 - 2016 DELLF - All rights reserved
 
  
 
 
 
Contacts | +225 08 85 52 93 - contact@koaci.com