A
HOME
I
NEWS
        Politique
        Sociéte
        Sport
        Economie
        Culture
        Technologie
        Tribune
        Evenementiel
        Santé
V
VIDEO
M
MUSIC
K
KOACINAUTE
 
 
Côte d'Ivoire
Burkina Faso
Gabon
Congo
Sénégal
Bénin
Afrique du Sud
Angola
Botswana
Burundi
Cameroun
Cap-Vert
Centrafrique
Congo (RDC)
Djibouti
Erythrée
Ethiopie
Gambie
Ghana
Guinée
Guinée Bissau
Guinée Equato
Kenya
Lesotho
Libéria
Madagascar
Malawi
Mali
Mauritanie
Mozambique
Namibie
Niger
Nigeria
Ouganda
Rwanda
Sao Tomé
Sierra Leone
Somalie
Soudan
Swaziland
Tanzanie
Tchad
Togo
Zambie
Zimbabwe
Algérie
Comores
Egypte
Maroc
Tunisie
Libye
Afrique
Soudan du sud
Cedeao
Monde
 
 
Ghana: Des cacaoyers malades à abattre pour une réhabilitation
 
Ghana    Economie
 
 
 
Une plantation de cacao

© koaci.com– Vendredi 13 Juillet 2018 – Le Ghana ambitionne de renouveler ses plantations cacaoyères qui sont improductives depuis un certain moment. L’opération est baptisée «Réhabilitation des cacaoyers malades et moribonds».

En conformité avec ce projet, le Conseil du Cacao du Ghana (COCOBOD) va abattre 39 % des cacaoyers dans le pays, lesquels couvrent une superficie totale de 742.187 hectares afin de préparer le terrain à la replantation dans les zones touchées. Les arbres à abattre sont infestés de maladies et sont devenus moribonds.

L’annonce émane de Samuel Amponsah, le directeur régional du COCOBOD dans le Brong Ahafo. Il a précisé que des programmes sont en cours pour sensibiliser les producteurs de l’opération qui est censée débuter ce mois.

En ce qui concerne la décision d’abattre les cacaoyers, le directeur régional du COCOBOD dans le Brong Ahafo a justifié que « la plupart des cacaoyers sont âgés et que certains d'entre eux sont touchés par la maladie du tournesol et nous voulons éradiquer cette maladie ».

Les agriculteurs dont les plantations sont concernées par cette opération seront indemnisés. Selon Amponsah, les agriculteurs affectés recevront une compensation lors de l’abattage des arbres et une compensation supplémentaire pendant la replantation des plants.

En de termes concrets, le Conseil a convenu de payer une somme 552 Ghana cedis soit un montant d’environ 66.000 F Cfa par hectare pour la compensation initiale et 1,290 Ghana cedis soit 153. 000 F Cfa par hectare durant la phase de replantation.

Enfin, Amponsah a rassuré que l'exercice n'aura pas d'incidence sur la production du cacao dans le pays car les cacaoyers qui seront abattus sont déjà improductifs.

Mensah, Lomé
 
 
 
 
6597
Vue(s)
 
Author : Mensah
 

Chargement...

A voir aussi
Voir+
 
 
 
Vous aimez notre contenu?
 
* Stay connected via our newsletter
 
 
KOACI.COM
l’Info au Coeur de l’Afrique
 
koaci.com Média panafricain indépendant gratuit sur le net. Nous sommes dans 11 pays avec plus de 19 journalistes. Koaci.com c'est l’Info au Coeur de l’Afrique
 
KOACI.COM © Copyright 2008 - 2016 DELLF - All rights reserved
 
  
 
 
 
Contacts | +225 08 85 52 93 - contact@koaci.com