A
HOME
I
NEWS
        Politique
        Sociéte
        Sport
        Economie
        Culture
        Technologie
        Tribune
        Evenementiel
        Santé
V
VIDEO
M
MUSIC
K
KOACINAUTE
 
 
Côte d'Ivoire
Burkina Faso
Gabon
Congo
Sénégal
Bénin
Afrique du Sud
Angola
Botswana
Burundi
Cameroun
Cap-Vert
Centrafrique
Congo (RDC)
Djibouti
Erythrée
Ethiopie
Gambie
Ghana
Guinée
Guinée Bissau
Guinée Equato
Kenya
Lesotho
Libéria
Madagascar
Malawi
Mali
Mauritanie
Mozambique
Namibie
Niger
Nigeria
Ouganda
Rwanda
Sao Tomé
Sierra Leone
Somalie
Soudan
Swaziland
Tanzanie
Tchad
Togo
Zambie
Zimbabwe
Algérie
Comores
Egypte
Maroc
Tunisie
Libye
Afrique
Soudan du sud
Cedeao
Monde
 
 
Ghana : La BoG interdit les transactions en devises étrangères
 
Ghana    Economie
 
 
 
Ernest Addison, le gouverneur de la BoG (ph)

© koaci.com– Jeudi 09 Mai 2019 – La Banque du Ghana (BoG) a mis en garde les entreprises, les institutions et les particuliers qui exercent des activités de change dans le pays et les a prié de cesser par faire des transactions et de payer des biens et services avec des devises étrangères dans le pays.

Après cette mise en garde, la BoG a priés tous les opérateurs de faire leurs transactions légales par le biais du Ghana Cedi, la monnaie nationale du pays. La mesure vise à stabiliser le cours du Cedis par rapport aux devises.

Pour la BoG, une démarche contraire au souhait émis est illégale. Elle a présidé que ceux qui ne se conformeront à la directive qui est montrée et qui seront pris en flagrant délit seront punis par les lois du Ghana.

Selon la déclaration rendue publique par la BoG, les violations sont punissables d'une condamnation sommaire, d'une amende pouvant aller jusqu'à 700 pénalités, ou d'une peine d'emprisonnement maximale de 18 mois, ou des deux.

La Banque a rappelé que la loi de 2006 sur les changes (Loi 723) interdit la fixation des prix, la publicité et la réception ou le paiement de biens et services en devises étrangères au Ghana.

Ajoutons que la mise en garde de la BoG arrive à un moment où certaines entreprises au Ghana effectuent leurs transactions en dollars. Les principaux responsables de la « dollarisation » dans le pays sont les constructeurs automobiles, les hôtels et les multinationales et parfois de particuliers qui retournement au pays pour des travaux immobiliers.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
 
 
6155
Vue(s)
 
Author : Mensah
 

Chargement...

 
 
 

Peace101
On se rapproche du cercle vicieux comme le chien qui court après sa propre queue... Ce que la BoG a du mal à cerner est que les agebts économiques courent après les devises étrangères, y compris notre FCFA, pour la bonne raison que est extrêmement volatile et instable. Voilà la raison. Dans mon beau pays, la stabilité et les fondamentaux de notre CFA est "top notch" comme le diraient nos amis anglo-saxons... Ko cedi... N'importe quoi...Vive le CFA jusqu'à l'arrivée de la monnaie CEDEAO l'eco.......

 
A voir aussi
Voir+
 
 
 
Vous aimez notre contenu?
 
* Stay connected via our newsletter
 
 
KOACI.COM
l’Info au Coeur de l’Afrique
 
koaci.com Média panafricain indépendant gratuit sur le net. Nous sommes dans 11 pays avec plus de 19 journalistes. Koaci.com c'est l’Info au Coeur de l’Afrique
 
KOACI.COM © Copyright 2008 - 2016 DELLF - All rights reserved
 
  
 
 
 
Contacts | +225 08 85 52 93 - contact@koaci.com