A
HOME
I
NEWS
        Politique
        Sociéte
        Sport
        Economie
        Culture
        Technologie
        Tribune
        Evenementiel
        Santé
V
VIDEO
M
MUSIC
K
KOACINAUTE
 
 
Côte d'Ivoire
Burkina Faso
Gabon
Congo
Sénégal
Bénin
Afrique du Sud
Angola
Botswana
Burundi
Cameroun
Cap-Vert
Centrafrique
Congo (RDC)
Djibouti
Erythrée
Ethiopie
Gambie
Ghana
Guinée
Guinée Bissau
Guinée Equato
Kenya
Lesotho
Libéria
Madagascar
Malawi
Mali
Mauritanie
Mozambique
Namibie
Niger
Nigeria
Ouganda
Rwanda
Sao Tomé
Sierra Leone
Somalie
Soudan
Swaziland
Tanzanie
Tchad
Togo
Zambie
Zimbabwe
Algérie
Comores
Egypte
Maroc
Tunisie
Libye
Afrique
Soudan du sud
Cedeao
Monde
 
 
Ghana : La BoG limite le montant des devises à l'importation et à l'exportation
 
Ghana    Economie
 
 
 
Des billets de Ghana cedis (ph)

© koaci.com– Mardi 30 Avril 2019 – La Banque du Ghana (BoG) a annoncé que toute personne en provenance ou à destination du Ghana est autorisée à emporter jusqu'à 10 000 dollars US, soit un montant d’environ 5 848 000 F Cfa, ou son équivalent dans tout autre instrument monétaire sans déclaration. 

Les instruments monétaires comprennent les pièces de monnaie, les devises, les chèques de voyage, les chèques personnels ou de caisse, les actions au porteur et les obligations. La mesure fait partie de plusieurs autres visant à stabiliser le Cedi, la monnaie ghanéenne.

Toutefois et d’après la Banque du Ghana, lorsque le montant dépasse 10 000 dollars, le montant total doit être déclaré à l'aide d’un formulaire de déclaration de devise indiquant la source et le but du transfert.

La BoG a fondé sa décision sur les pouvoirs qui lui sont conférés par la loi de 2006 sur les opérations de change (loi n ° 723) en matière de réglementation de l'importation de devises et compte tenu des dispositions de la loi de 2008 relative à la lutte contre le blanchiment de capitaux (loi n ° 749), telle que modifiée.

La Banque du Ghana a déclaré que la non-déclaration ou une fausse déclaration entraînerait la saisie ou la confiscation de toute monnaie ou de tout instrument monétaire et pourrait faire l'objet de sanctions ou de poursuites pénales. 

Mensah, Lomé


- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
 
 
4326
Vue(s)
 
Author : Mensah
 

Chargement...

 
 
 


Voila la vraie réalité que les chenapans andouilles ignorants frontistes ne comprennent pas. Voila la REALECONOMIK. Dites-nous combien de fois la BCEAO agit comme la BoG ? Virtuellement jamais. Pourquoi ? Parce que notre monnaie est bien gérée et nos fondamentaux sont solides comme nous l'avons toujours pointé du doigt. Des ignorants cancres frontistes croient que l'on crée ou gère une monnaie comme on pille comme ils l'ont fait pendant 10 ans... Que des nullards comme le fainéant ignare gbagba ...

JACOB@CHOCOTO
Justement peace101.il faut voit cela dans les deux deux sens. La bog au moins justifie le salaire de ses fonctionnaires. Nous de notre cote c'est la France qui gère tout ça alors question ?que font les fonctionnaires de la BCEAO dans les bureaux climatisées et qui sont payé aux frais du contribuables de nos pauvre populations?


Encore une fois @JACOB@CHOCOTO, c'est archi-faux. Vous déversez chaque fois les mêmes lignes du disque rayé des pseudo panafricanistes ignorants. La France ne gère pas le CFA.... Le CPM ( tu connais ???) n'est pas controlé par la france mais par nous-mêmes les 8 pays... De deux, la leçon est que notre monnaie est beaucoup plus solide robuste macroeconomiquement que la fameuse cedi qui fait branler bien d'ignorants... Et puis tu racontes quoi ? La BoG a justifié quoi ? N'importe quoi ? Arrete d'é...

KPAKOUE
Information à tous: il existe bel et bien une limitation de d'importation des devises en Côte d'Ivoire et cette limitation était de 3.000.000 CFA. Au Ghana c'est plus de 5 millions de CFA.


Le contexte à préciser est que le Cedi connait une dégringolade et volatilité qui est detrimentale a l'économie du pays à tel point que des cellules de crise multiples ont été créés a la BoG pour juguler cette volatilité. Dans les pays de la l'UEMOA, il n'y a pas cette volatilité. De deux, même aux USA il y'a des restrictions sur le montant que vous pouvez expédier ou sortir du pays a l'aéroport sans formalités. Répétons-le à toutes fins utiles, le contexte ici c'est la volatilité effroyable du ...

 
A voir aussi
Voir+
 
 
 
Vous aimez notre contenu?
 
* Stay connected via our newsletter
 
 
KOACI.COM
l’Info au Coeur de l’Afrique
 
koaci.com Média panafricain indépendant gratuit sur le net. Nous sommes dans 11 pays avec plus de 19 journalistes. Koaci.com c'est l’Info au Coeur de l’Afrique
 
KOACI.COM © Copyright 2008 - 2016 DELLF - All rights reserved
 
  
 
 
 
Contacts | +225 08 85 52 93 - contact@koaci.com