A
HOME
I
NEWS
        Politique
        Sociéte
        Sport
        Economie
        Culture
        Technologie
        Tribune
        Evenementiel
        Santé
V
VIDEO
M
MUSIC
K
KOACINAUTE
 
 
Côte d'Ivoire
Burkina Faso
Gabon
Congo
Sénégal
Bénin
Afrique du Sud
Angola
Botswana
Burundi
Cameroun
Cap-Vert
Centrafrique
Congo (RDC)
Djibouti
Erythrée
Ethiopie
Gambie
Ghana
Guinée
Guinée Bissau
Guinée Equato
Kenya
Lesotho
Libéria
Madagascar
Malawi
Mali
Mauritanie
Mozambique
Namibie
Niger
Nigeria
Ouganda
Rwanda
Sao Tomé
Sierra Leone
Somalie
Soudan
Swaziland
Tanzanie
Tchad
Togo
Zambie
Zimbabwe
Algérie
Comores
Egypte
Maroc
Tunisie
Libye
Afrique
Soudan du sud
Cedeao
Monde
 
 
Guinée : En route pour un meeting interdit, Cellou Dalein bloqué à son domicile par la police
 
Guinée    Politique
 
 
 
Cellou Dalein Diallo irrité mardi à Conakry

© Koaci.com - Mardi 30 Octobre 2018 – Le domicile du chef de file de l’opposition Cellou Dalein Diallo a été encerclé par les forces de l’ordre alors qu’il tentait de rendre à une manifestation interdite.

Provocation ou pas, le chef de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a été bloqué à son domicile alors qu’il prévoyait de rendre à une manifestation pourtant non autorisée.

Ce mardi, un important dispositif a été déployé autour de sa résidence, ce qui a irrité l'opposant qui aurait demandé aux forces de sécurité de le tuer .

« Je suis choqué, indigné par la confiscation de mes libertés. Ils ont déployé tout un arsenal autour de chez moi pour empêcher une mobilisation grandiose qui serait perçue comme un désaveu pour le pouvoir. Après la tentative d’assassinat sur ma personne et le pillage du domicile de ma belle-mère à Kindia, je ne suis pas surpris d’un tel agissement qui viole la Constitution », s’est t-il indigné .

D’après l’opposition, un jeune manifestant a été tué et 15 blessés à Conakry lors d' échauffourées avec les forces de l'ordre.

La tension est très tendue en Guinée marquée d’une part par la grève des enseignants, qui réclament un salaire de huit millions de francs guinéens soit environ 512 000 FCFA » et l’ opposition qui conteste les conditions d’installation des conseils communaux du scrutin du 4 février 2018.

KOACI
 
 
 
 
9531
Vue(s)
 
Author : KOACI INFO
 

Chargement...

 
 
 

petit saint
Dire que c'est ce salopard de Condé qui veut servir de facilitation dans la crise togolaise pour opérer les réformes democratiques.Hypocrisie quand tu nous tiens.

 
A voir aussi
Voir+
 
 
 
Vous aimez notre contenu?
 
* Stay connected via our newsletter
 
 
KOACI.COM
l’Info au Coeur de l’Afrique
 
koaci.com Média panafricain indépendant gratuit sur le net. Nous sommes dans 11 pays avec plus de 19 journalistes. Koaci.com c'est l’Info au Coeur de l’Afrique
 
KOACI.COM © Copyright 2008 - 2016 DELLF - All rights reserved
 
  
 
 
 
Contacts | +225 08 85 52 93 - contact@koaci.com