Logo Koaci
 
 
 
Mali : Affaire Boukary Daou : la défense brandit la menace d’une plainte en dommages-intérêts contre l’Etat
 
Me Amidou Diabaté (ph)

Bamako Le 30 avril 2013 © koaci.com - En conférence de presse ce mardi après midi, à la Maison de la Presse à Bamako, les avocats du journaliste Boukary Daou Search Boukary Daou ont laissé entrevoir la possibilité d’une plainte contre l’Etat. Le Directeur de Publication du journal Le Républicain, Boukary Daou Search Boukary Daou a fait l’objet d’une arrestation musclée, dans son bureau, le 6 mars 2013, avant d’être séquestré dans les locaux de la Sécurité d’Etat et déféré à la Maison centrale d’arrêt sans être entendu par le Procureur. Il ne recouvre la liberté provisoire qu’après 28 jours d’incarcération.

Le tribunal de première instance de la Commune IV a annulé ce 30 avril les poursuites contre le journaliste Boukary Daou Search Boukary Daou qui avait été inculpé pour « incitation aux crimes et délits, publication de nouvelles fausses ». C’est suite à l’annulation des poursuites engagées par le Ministère public contre lui que le Comité de crise constitué de journalistes a organisé une conférence de presse avec les avocats de la défense. Selon Me Amidou Diabaté, une plainte pourrait être engagée contre la Sécurité d’Etat, notamment son directeur général, qui a agi en violation des droits humains, en gardant le journaliste dans des conditions inhumaines, dégradantes et humiliantes. Selon Me Lamissa Coulibaly la loi portant régime de presse et délit de presse est une « loi scélérate » qui s’inspire d’une loi française datant de 1881 en gardant les dispositions sur « l’incitation des crimes et délits, publication de nouvelles fausses ».

Selon lui cette disposition doit être bannie dans la loi malienne de la presse comme elle l’a été au Niger. La balle est dans le camp des journalistes pour entreprendre et réussir la révision de la loi qui régit leur profession. En attendant le Comité de crise constitué par les journalistes et qui est présidé par Mahamane Hamey Cissé et les avocats ne décolèrent pas face à l’injustice commise contre leur confrère Boukary Daou Search Boukary Daou et entendent laver son honneur sali par la sécurité d’Etat.

Ib
 
 
6362 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 30/04/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login