Logo Koaci
 
 
 
Mali : Bamako sous les eaux : 24 morts après deux heures d’affilé de pluie diluvienne !
 
Dégâts de la pluie Search pluie ce mercredi à Bamako Search Bamako (ph IB) -

- Bamako Search Bamako - Le 29 août 2013 © koaci.com – La capitale malienne est endeuillée après une forte pluie Search pluie qui s’est abattue sur la ville, ce mercredi 28 août 2013. « Un tel état de catastrophe provoqué par la pluie, je n’en ai jamais vu. C’est une première », a dit à la presse, le Directeur régional de la protection civile de Bamako, Faguimba Kéita.

Le bilan provisoire est de 24 morts recensés dans deux communes du district de Bamako, les communes I et IV où la catastrophe a été particulièrement éprouvante.

Les quartiers les plus touchés sont les quartiers populaires : les quatre secteurs de Bankoni, qui ont payé le plus lourd tribut avec 19 morts ; puis Lafiabougou, Sebéninkoro, etc.

Les victimes sont en majorité des enfants ou des femmes décédés dans les décombres des maisons effondrées, des enfants emportés par les courants des eaux torrentielles, ou des parents tentant de secourir leur progénitures.

Les dégâts matériels non encore évalués sont énormes, des voitures ont été entrainées par les eaux furieuses qui ont tout emporté sur leur passage. Ainsi des familles entières ont été emprisonnées par des eaux. Craignant d’être emportés certains ont escaladé jusqu’au toit de leur maison, la cour ne réservant plus de terre ferme. En entendant l’arrivée des secouristes qui ont été vite débordés. La pluie Search pluie se déversait à grosse gouttes, comme si le ciel avait ouvert toutes ses vannes.

Aujourd’hui à Bamako, il y a des centaines de personnes sans abri, ne sachant pas où dormir comme constaté sur place par KOACI.COM Bamako.

Le Directeur national de la solidarité s’est dit préoccupé, mais a assuré que tout sera mis en œuvre et il y aura des équipes de veilles cette nuit, pour que les familles concernées soient hébergées, car d’autres maisons pourraient s’écrouler cette nuit dans les quartiers concernés.

A regarder de près les raisons du drame relèvent aussi en partie de la bêtise humaine : mauvais schéma directeur, mauvaise application ou absence de politique adéquate d’urbanisation, non respect des normes de construction, certaines maisons étant construites dans des bas-fonds.

Ib
 
 
5837 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 29/08/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login