Logo Koaci
 
 
 
Mali : Démission du procureur anti-corruption
 
Le Président Malien, Ibrahim Boubacar Kéïta Search Ibrahim Boubacar Kéïta - Le 13 janvier 2014 © koaci.com - La démission du procureur "anti-corruption " au Mali Mohamed Sidda Dicko, officiellement confirmée le jeudi dernier par le ministre de la Justice, Mohamed Ali Bathily met à jour la fracture apparente entre le parquet et le ministère de la justice.

Le procureur de la Commune III de Bamako, Mohamed Sidda Dicko, le célèbre procureur chargé de traquer les délinquants financiers, dans le cadre de la lutte contre la corruption au Mali, programme phare du président Malien IBK a démissionné estimant que le garde des Sceaux, Mohamed Ali Bathily, lui " donne trop d’instructions et s’immisce " dans son travail.

Cependant de nombreux magistrats estiment que tous savent que les obligations et les contraintes liées à leur fonction tandis que d’autres soutiennent que " le ministre abuse de son pouvoir et veut se servir de la justice pour régler des comptes politiques. "

Le problème serait parti, selon le quotidien Malien le pays, de l’enquête sur l’affaire Adama Sangaré, maire du district de Bamako Search Bamako dans laquelle le procureur affirme avoir été empêche de travailler correctement ce qui démontre selon lui une suffisance l’ascendance de la politique sur la justice.

Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a affirmé sa volonté de prendre le taureau par les cornes, en déclarant lors de la cérémonie de présentation de vœux de Nouvel An qu’il plaçait l’année 2014 sous le signe de la lutte contre la corruption.

Nanita
 
 
4941 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 13/01/2014
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login