Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Mali : Gouvernement Ly: Les ralliés du second tour qui n’ont rien eu, fâchés contre IBK
 
IBK (ph) -

Bamako le 12 septembre 2013 © koaci.com -
Certains parmi les nombreux candidats au premier tour de la présidentielle malienne, qui ont rejoint IBK Search IBK au second tour, scrutent encore l’horizon.

Pour le gouvernement c’est fini, ceux qui s’attendaient à être ministre on désenchanté. Ils n’attendent plus rien d’IBK. D’autres espèrent encore et misent sur un hypothétique dans un département, qui sait ?

Être Directeur des Finances et matériels dans un ministère est souvent plus juteux qu’être ministre.

A défaut, c’est le poste de conseiller qui est guetté. Ce n’est pas mal pour un candidat qui n’a pas eu 1 % des voix exprimées.

Dans l’entourage du président IBK, on fait la confidence : « le président est agacé, ils veulent tous être nommé, alors qu’il leur a dit qu’il n’a rien promis à personne parmi les ralliés et que ce ne sera pas un partage de gâteau », a confié à KOACI.COM un proche du président IBK.

Ici les amis politiques sont minutieusement classés : il ya les alliés de premières heures, ceux qui sont membres de la Coalition « Mali d’abord », puis les ralliés du second tour.

Aujourd’hui, il y en a qui sont satisfaits d’être nommés dans le gouvernement, mais d’autres sont presque las d’attendre et sont à bout de souffle.

Ceux-ci gardent peu d’espoir, et certains sont même écœurés car ne voient plus IBK, qui de son côté ne veut plus les recevoir.

D’autres se contentent d’avoir comme interlocuteur, le fils d’IBK, Karim Kéita qui se prête au jeu.

Parmi les ralliés du deuxième tour, Moussa Mara, le président du parti Yèlèma (au lieu du parti Bara comme précédemment écrit) est l’un des rares à être dans le gouvernement. Ce jeune responsable politique a la particularité de partager la même commune que le président IBK. Le jeune maire de la Commune IV a eu le mérite de terrasser le candidat du RPM Search RPM (parti d’IBK), le lors des élections municipales dernières ; il avait donné du fil à retordre à IBK Search IBK lui-même lors des législatives dernières, où sa liste était en compétition avec celle d’IBK. Moussa Mara a été récompensé dans le gouvernement, il occupe le département de l’Urbanisme et de la politique de la ville.

Chez les autres ralliés, la déception enfle. Le CNID de Me Mountaga Tall, le MPR de Choguel Maïga, la CDS de Mamadou Bakary Sangaré dit Blaise, et particulièrement pour Dramane Dembélé de l’ADEMA-PASJ et Housseini Guindo de la CODEM, ainsi que SADI du Dr Oumar Mariko et le RDS du Pr Younouss Hamey Dicko qui n’ont pas eu de portefeuille dans le gouvernement pléthorique de 34 membres du Premier ministre Oumar Tatam Ly. Ce gouvernement a été suffisamment ouvert avec 34 départements pour y loger le maximum de personnes.

Les amis politiques, certains alliés et les ralliés déçus trouvent là des motifs pour se fâcher.

Ib
 
 
4721 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 12/09/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login