Logo Koaci
 
 
 
Le Mali à dix mois des élections : un contexte politique et social explosif
 
Amadou Toumani Touré (ph)

:: ACTUALITÉ INFO NEWS DU MALI:: ARTICLE DE LA RÉDACTION DE KOACI AU MALI:: ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE AU MALI 2012::

Absence de fichier électoral fiable, reforme constitutionnelle incertaine, la fermeture de l’Université de Bamako, la lutte pour le pouvoir, et le blanchiment de l’argent de la drogue. A cette énumération de questions nationales déclinées en problèmes internes, s’ajoutent d’autres comme Al Qaïda, le blanchiment de l’argent de la drogue, le tout faisant craindre une bombe à retardement dont personne ne peut jurer du temps de tolérance.

Le Président de la République Amadou Toumani Touré Search Amadou Toumani Touré avait dénoncé en 2009, dans un discours à la nation, le fichier électoral tiré du Race (recensement administratif à caractère électoral) et cela à la suite des acteurs comme le Directeur national de l’Intérieur chargé de l’organisation des élections, le président de la Cour constitutionnelle chargé de la proclamation des résultats et le Délégué général aux élections chargé de l’élaboration et la mise à jour des listes électorales. Le chef de l’Etat avait alors annoncé la dissolution prochaine de ce fichier et l’organisation des consultations électorales de 2012 avec un fichier biométrique fiable tiré du Ravec Search Ravec (recensement administratif à vocation d’état civil). Aujourd’hui, des leaders de partis politiques s’étonnent de voir le Président revenir à ce fichier (race) truffé de noms fictifs et source de fraudes, tout en se concentrant sur une révision constitutionnelle aux contours non maîtrisés, dont le texte a été déposé sur le bureau de l’Assemblée nationale avant que puisse être associé au débat, tout le corps politique et social du pays. Déjà un front de 32 partis politiques a produit un mémorandum pour dire leur option pour un fichier électoral biométrique tiré du Ravec Search Ravec qui mettrait à l’abri de toutes les fraudes, en permettant une bonne identification des électeurs. Ils disent non au fichier race. Pendant ce temps des hommes avertis estiment que le contexte politique et social du pays est très préoccupant. « Nous sommes dans un contexte démocratique où les partis sont très affaiblis. Cela est très dangereux dans un pays comme le nôtre où la majorité de la population est constituée de jeunes qui ne s’intéressent pas à la politique », selon Ousmane Sy, ancien ministre de l’Administration territoriale et Secrétaire politique de l’Adema-Pasj (le plus grand parti du pays). Des analystes lient cet affaiblissement des partis politiques au fait que c’est un Indépendant qui a été élu à la tête de l’Etat et qui finit son deuxième mandat. De ce fait les différents Premiers ministres du Président ATT Search ATT ont été nommés en dehors des partis politiques. « Nous avons un pays qui est inondé par l’argent de la drogue et les élections seront le lieu de blanchiment de cet argent », selon Ousmane Sy. Il s’indigne : « la démocratie malienne ne permet pas la résolution des préoccupations des Maliens et cela pose problème. Par ailleurs, la sous-région est caractérisée par une instabilité et cela n’est pas rassurant pour notre pays. Il faut que l’ensemble de la classe politique malienne prenne conscience de tous ces dangers. L’engagement commun que nous avons eu pour le peuple malien est aujourd’hui en cause ». Quoi de plus inquiétant pour une population qui, en 1991 se soulevait pour affronter un régime militaire dictatorial, en payant un lourd tribut ?

Bien qu’engagés (c’est dans la constitution) pour la cause de l’Afrique et de son unité, les Maliens ont souci aujourd’hui, de l’intégrité de leur territoire. Des troupes armées étrangères y campent ou y font des incursions. On a souvent l’impression que la maîtrise du territoire échappe et il apparait comme un lieu de refuge de tous les bandits et d’affrontements armés.

Ib, KOACI BAMAKO
 
 
7312 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 18/07/2011
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login