Logo Koaci
 
 
 
MALI: Parlement : Le Parena, un parti au gouvernement gardant le ton de l’opposition
 
:: Article de la rédaction de la rédaction de Koaci.com au Mali::

Parlement : le Parena, un parti au gouvernement gardant le ton de l’opposition
Lors des débats de la Déclaration de politique générale (DPG) du Premier ministre Cissé Mariam Kaïdama Sidibé, le porte-parole du groupe parlementaire Parena, un parti au gouvernement s’est exprimé sur un ton d’opposant.

Le Parti pour la renaissance nationale (Parena) présidé par l’ancien ministre des Affaires étrangères Tiebilé Dramé, qui était dans l’opposition est représenté au gouvernement depuis avril dernier. Me Amidou Diabaté, député Search Search
Searchélu à Kita a déclaré lors de la DPG : « la réforme constitutionnelle que vous envisagez est inopportune ! Elle est non seulement inopportune, mais plus grave, elle va gêner la préparation des élections ». Cet avocat et ancien ministre de la justice a choisi de ne pas se taire sur les risques d’un tel choix du gouvernement. « Vous ne pouvez pas vous permettre d’engager un chantier qui risque de faire dérailler le processus électoral et constitutionnel et nous entraîner dans l’instabilité ! », a mis en garde le l’honorable Amidou Diabaté. Len’a-t-il pas en tête les crises liées aux élections qui ont secouées récemment certains pays de la sous-région et d’Afrique ?

Puis dans un autre dossier, il fait remarquer, « Vendredi 24 juin 2011, au moment même où vous acheviez la lecture de votre Déclaration de Politique Générale devant l’Assemblée Nationale, l’armée mauritanienne donnait l’assaut contre un camp d’AQMI sur le territoire malien ». Cette présence de groupes étrangers et l’intervention d’armées étrangères ne sont pas une première, car des combattants islamistes circulent et bivouaquent sur notre territoire. L’armée mauritanienne était déjà intervenue deux fois sur le territoire malien en juillet 2010 et en septembre dernier. « Sommes-nous entrain de perdre notre intégrité territoriale et notre souveraineté ? Pourquoi notre armée ne combat-elle pas? Pourquoi ce sont les autres qui le font sur notre territoire ? Récemment, l’armée nigérienne a affronté une unité d’AQMI sur le territoire du Niger. Ne pouvons-nous pas faire comme eux ? Pourquoi les mauritaniens entrent et sortent de chez nous comme ils le veulent ? », interroge le député.

Le narcotrafic qui menace la nation, le risque de transformation du Mali en un carrefour de la cocaïne provenant d’Amérique du sud … ont été évoqués par le député, pour avoir des réponses peu rassurantes. Les débats ont été transmis en direct. Mais tout le monde s’accorde a annoncer que la déclaration de politique générale sera adoptée avec une majorité écrasante des membres de l’Assemblée nationale.

Ib, KOACI Bamako
 
 
4675 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 27/06/2011
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login