Logo Koaci
 
 
 
MALI : Pas de pause pour les islamistes dans la destruction des sites classés de Tombouctou, la CPI évoque des «crimes de guerre»
 
MALI - BAMAKO LE 2 JUILLET 2012 © koaci.com - Alors que les condamnations fusent de partout et que l'ensemble de l'opinion internationale est choquée, si certains espéraient une pause dans la destruction des sites classés par l'unesco au nord du Mali "en péril" c'était sans prendre en compte la détermination des islamistes à faire table rase sur le passé du pays. En effet depuis samedi, les hommes d'Ansar Dine et du Mujao n'en finissent plus de détruire les mausolées Search mausolées ou tout autre lieu historiquement symboliques de la ville de Tombouctou. Après avoir détruit 7 des 16 mausolées Search mausolées de la ville mythique du nord Mali qu'ils contrôlent unilatéralement depuis la mise en déroute des forces du Mnla la semaine dernière, Ansar Dine Search Ansar Dine à ce lundi matin détruit la porte d'entrée de la mosquée Sidi Yeyia située au sud de la ville. Une action lourde de conséquence pour les populations locales impuissantes compte tenu des armes des islamistes, cette dernière n'était jamais ouverte.

Parmi la multitude de condamnations qui fusent de toute part et les voix qui s'élèvent celle de la cour pénale internationale (CPI) semble là encore peser par son côté symbolique. Sa procureur n'a pas hésité ce dimanche depuis Dakar Search Dakar au Sénégal employer le terme de "crimes de guerre" et évoqué la possibilité d'ouverture d'une enquête internationale. Une annonce qui n'a à l'évidence pas calmé les islamistes, pour l'heure pas inquiétés par quelconque offensive militaire sur leurs positions du nord Mali, plus que jamais déterminés à voir disparaître des lieux saints jugés selon la doctrine radicale de ces derniers en totale contradiction avec les lois de l'islam.

La rédaction de KOACI apprend d'une source proche des islamistes ce lundi matin que ces derniers s'apprêteraient à détruire deux autres mausolées Search mausolées d'ici à ce soir.

Bamako a tenté de réagir à son tour mais là encore sa voix noyée dans ses tergiversations politiques ne semble peser. Ce dimanche, la ministre malienne de la Culture Mme Diallo Fadima Touré, présente à la réunion annuelle de l’Unesco à Saint-Pétersbourg, s'est efforcée a appeler les Nations unies « à prendre des mesures pour arrêter ces crimes contre l’héritage culturel » du Mali.

Rappelons que l'Union Africaine et la Cedeao sur l'impulsion de la France ont saisi pour l'heure en vain le conseil de sécurité de l'Onu pour une intervention d'un contingent panafricain de 3 300 hommes. Vendredi cette position était réitérée par les chefs d'Etat de la Cedeao réunis en sommet à Yamoussoukro en Côte d'Ivoire mais les Etats Unis émettaient le même jour, par la voix de Johnny Carson de fortes réserves préférant l'option de rebâtir l'armée malienne au Sud tout en minimisant la force des islamistes.

Reste désormais à savoir si l'émoi de l'opinion internationale pour ces évènements jugés tragiques par l'Unesco pèsera sur la position américaine essentielle pour l'aval du conseil de sécurité.


Ib, KOACI.COM BAMAKO; copyright © koaci.com
 
 
3950 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 02/07/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Charlie Bronx
 
Assuré d'être protégés par la CIA, ces islamistes se permettent n'importe quoi. La CIA fait ainsi d'une pierre deux coups : (1) Elle crée une situation dans laquelle les Africains seront obligés de souhaiter l'implantation d'AFRICOM sur le continent et (2) elle détruit plusieurs ...
Assuré d'être protégés par la CIA, ces islamistes se permettent n'importe quoi. La CIA fait ainsi d'une pierre deux coups : (1) Elle crée une situation dans laquelle les Africains seront obligés de souhaiter l'implantation d'AFRICOM sur le continent et (2) elle détruit plusieurs vestiges de l'Histoire glorieuse de l'Afrique, histoire de confirmer que "effectivement" l'homme Africains n'est pas rentré dans l'Histoire. C'est ceux qui connaissent pas le Blanc qui croient qu'il peut être l'ami de quelqu'un.
 
 
Read more
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login