Logo Koaci
 
 
 
Mali : Radioscopie du nouveau gouvernement : Les Ibékistes, les militaires et la famille
 
IBK (ph) -

Bamako le 10 septembre 2013 © koaci.com - La composition du nouveau gouvernement mis en place le 8 septembre par le Premier ministre Oumar Tatam Ly, regardée à la loupe, révèle la nouvelle configuration voulue par IBK Search IBK pour le quinquennat qui commence. On dénombre les fidèles et inconditionnels d’IBK appelés les ‘’Ibékistes’’, les militaires, les beaux parents, les neveux et gendre. KOACI.COM a enquêté dans l’entourage immédiat du Président IBK.

Six anciens ministres du gouvernement Diango. A prime abord, on note dans ce nouveau gouvernement, six anciens ministres du précédent gouvernement de Diango Cissoko. Parmi eux il y a les deux militaires, à savoir le Général Moussa Sinko Coulibaly et le Colonel Abdoulaye Koumaré, qui ont gardé chacun son poste, respectivement au département de l’Administration territoriale et à celui de l’Equipement et des transports. Ensuite, il y a les deux ministres du RPM dans l’ancien gouvernement : ce sont Ousmane Ag Rhissa au ministère de l’environnement et de l’Assainissement et Bruno Maïga àcelui de la Culture. Il y a enfin deux partis alliés dont les ministres sont restés dans le gouvernement, notamment l’UM-RDA avec le ministre Bocar Moussa Diarra, au ministère de la Fonction publique, l’ADEMA-PASJ avec Abdel Karim Konaté au ministère du Commerce et l’UDD avec Tieman Hubert Coulibaly qui occupe le ministère des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières. A noter que les deux militaires qui restent au gouvernement sont les deux directeurs de Cabinet successif du Capitaine Amadou Aya Sanogo, à savoir le Général Moussa Sinko Coulibaly et le Colonel Abdoulaye Koumaré, qui ont joué des rôles déterminants dans le processus électoral. Ce qui est une marque importante dans ce gouvernement, de la confirmation du lien très forts entre Kati et le Président élu Ibrahim Boubacar Kéita.
Six anciens ministres d’Alpha et d’ATT. On assiste au retour de six anciens ministres de l’ère Alpha Oumar Konaré et Amadou Toumani Touré. Il s’agit de Soumeylou Boubeye Maïga, de Moustaph Dicko, Mme Bouaré Fily Sissoko, Mme Berthé Aïssata Bengaly, le Général Sada Samaké, Cheickna Seïdy Diawara. Parmi eux trois ont été ministres quand IBK Search IBK étaient Premier ministre d’Alpha Oumar Konaré : Soumeylou Boubeye Maïga, le Général Sada Samaké et Cheickna Seïdy Diawara. Soumeylou Boubeye Maïga est le seul ministre qui a traversé les gouvernements d’Alpha, d’ATT et d’IBK. Mme Berthé Aïssata Bengaly qui était ministre UDD sous ATT revient sous les couleurs du RPM.

Dans le gouvernement d’Oumar Tatam Ly, on remarque le nombre très réduit des femmes, qui sont quatre sur trente-quatre. Une représentativité des femmes largement en deçà des promesses d’IBK.
12 ministres RPM. Dans le gouvernement Oumar Tatam Ly, on dénombre 12 ministres qui sont du parti d’IBK, le RPM : il s’agit de Bocar Tréta, Mme Sangaré Oumou Bâ, Mahamane Baby, Ousmane Koné ; Mme Togola Jacqaueline Nana, Abdrahmane Sylla, Mamadou Frankaly Kéita, Ousmane Ag Rhissa, Bruno Maïga, Mme Berthé Aïssata Bengaly, Dr Boubou Cissé et Malick Alhousseyni.

Au-delà de la famille RPM, il y a aussi le beau frère d’IBK en l’occurrence Amadou Konaté, ministre du Travail et des Affaires sociales et humanitaires, est le mari de la belle sœur du président (Suzanne Maïga). Le ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des finances chargé de la Promotion des Investissements et de l’Initiative privée, Moustapha Ben Barka également est fils de la sœur de la première dame (Lala Ben Barka). Enfin le ministre de la Communication et des nouvelles technologies de l’Information Jean Marie Sangaré est le mari de la fille de Mme Kéita Rokia Ndiaye (Coumba Kéita).

Des personnalités liées à IBK. Dans ce gouvernement, il y a des personnalités liées à IBK Search IBK comme le ministre de la Justice Mohamed Aly Bathily et le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Zahaby Sidi Ould Mohamed.

Un gouvernement pléthorique. Le premier gouvernement d’IBK est pléthorique avec 34 membres, avec un ministère des domaines de l’Etat et des Affaires foncières, un ministère de l’Urbanisme et de la politique de la ville et un ministère du Logement. Il y a aussi un ministère de la fonction publique et un ministre du Travail et des affaires sociales et humanitaires, séparément. Il y a deux ministères délégués auprès du ministre de l’administration territoriale : le ministère délégué chargé de la décentralisation et celui chargé des affaires religieuses et du culte. Ensuite, il y a deux ministères délégués auprès du ministre de l’Economie et des Fiances : le ministre délégué chargé du Budget et celui chargé de la Promotion des investissements et de l’Initiative privée. Enfin, on note le ministre délégué auprès du ministre du Développement rural chargé de l’Elevage, de la Pêche et de la Sécurité alimentaire.

La déception. Le nouveau gouvernement est une grande déception chez les ralliés du second tour comme le CNID, le MPR et particulièrement pour Dramane Dembélé de l’ADEMA-PASJ et Housseini Guindo de la CODEM, SADI et le RDS qui n’ont eu aucun membre dans le gouvernement. Seul Moussa Mara du parti Bara a été récompensé dans le gouvernement, qui devient le ministre de l’Urbanisme et de la politique de la ville.

Ib
 
 
12351 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 10/09/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Il dit qu'il peut, laissons le. faire. Si ca ne va pas il fera recours au Coran. Ce sont les gardiens du Coran qui l'ont elu....
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login