Logo Koaci
 
 
 
Le Mali veut faire payer le Bénin après des agressions
 
::Koaci.com Cotonou::Stepen Kechi l'entaineur de l'équipe malienne::

La Fédération malienne de football (Femafoot) a saisi la Fifa pour lui faire constater les agressions contre les Aigles et leurs supporters Search supporters en marge du match Bénin-Mali Search Bénin-Mali disputé dimanche à Cotonou. Des sanctions pourraient alors tomber dans les prochains jours selon nos sources,.

Les dirigeants du football malien sont décidés à se faire respecter. Après les agressions contre les Aigles et des supporters Search supporters maliens, ils ont décidé de saisir la Fifa et la Caf. Selon nos informations, un dossier a été monté par les responsables du football de ce pays et envoyé aux instances de gestion du foot dans le monde. Ainsi, les autorités maliennes comptent montrer à la Fifa les défaillances de l’organisation du match Bénin-Mali Search Bénin-Mali par les Béninois. En effet, il y a eu deux séries d’agressions à Cotonou en marge de cette rencontre. D’abord, les internationaux maliens ont été pris à partie samedi à Kouhounou par des supporters Search supporters béninois après la reconnaissance du terrain. Leur bus (Tundé) a été endommagé (vitre brisée…) à cause d’une pluie de pierres sur eux. Un élément de Stephen Keshi aurait eu un traumatisme crânien dans cette altercation. Dimanche, la même situation s’est produite à la fin du match. Les joueurs ont eu d’énormes difficultés pour rejoindre les vestiaires. Ils ont été assaillis par des projectiles. Et c’est les forces de l’ordre qui les ont aidés à filer pour rejoindre leur abri. Leurs compatriotes, eux, n’ont pas échappé à la colère de vils individus qui les ont pris dans un engrenage terrible. Plusieurs d’entre eux ont été atteints dans cette altercation et conduits dimanche soir au Centre national hospitalier et universitaire (Cnhu) et à l’hôpital Bethesda. De même, leurs bus ont été endommagés. C’est sans doute la goutte d’eau qui a débordé le vase et emmené les autorités maliennes à prendre la décision de saisir la Fifa. Selon un membre de la délégation des Aigles, le président de la Fédération béninoise de football est bien conscient de la situation. Il aurait joint les autorités maliennes pour les apaiser. Le Bénin est bien dans le rouge avec cette nouvelle affaire. On craint déjà une lourde sanction. Certains observateurs évoquent une suspension de la principale infrastructure de Cotonou. A rappeler que l’escalade de cette violence a commencé lors de la troisième journée des éliminatoires Can et mondial jouée à Bamako en juin dernier. Là-bas, les reporters du bénin envoyés au Mali et certains supporters Search supporters ont été pris à partie par de vils individus comme ce fut le cas pour cette fois-ci encore du côté de Cotonou. Les supporters Search supporters doivent comprendre que le football n’est qu’un jeu unificateur.

 
 
4919 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 09/09/2009
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login