Logo Koaci
 
 
 
Le mandat d’arrêt lancé contre Omar el-Béchir est-il opportun actuellement ?
 
::Koaci.com:: Omar el-Béchir Search Omar el-Béchir ::

Mercredi, pour la première fois de son histoire, la Cour pénale internationale (CPI) a lancé un mandat d'arrêt Search mandat d'arrêt contre un chef d'Etat en exercice: le président soudanais Omar el-Béchir, pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre au Darfour. Seule l'accusation de génocide n'a pas été retenue.

Le 14 juillet dernier, le procureur de la CPI Search CPI Luis Moreno Ocampo avait demandé qu'un mandat d'arrêt Search mandat d'arrêt soit délivré contre le président soudanais, accusé d'avoir orchestré une campagne de meurtres, de tortures et de viols dans cette région de l'ouest du pays.

Devant des milliers de Soudanais rassemblés mardi 03 Fevrier matin pour l'inauguration du grand barrage de Méroé, le plus important projet sur le Nil depuis quarante ans, Le Président Omar El-Béchir avait nargué la cour Pénal en disant que le mandat d’arrêt ne valait même pas l’encre qui avait servi à le rédiger.

"Nous sommes tous avec toi", pouvait-on lire sur des milliers d'affiches à l'effigie du président soudanais, distribuées à la foule compacte. Des photos du procureur de la CPI, Luis Moreno-Ocampo, barrées d'un X rouge jonchaient le sol, piétinées par les milliers de personnes présentes.

La Chine, puissance mondiale faisant parti du conseil de sécurité de l’Onu s’est opposé à cette décision de la Cour Pénal .Elle a exhorté jeudi la Cour pénale internationale (CPI) à annuler le mandat d'arrêt Search mandat d'arrêt qu'elle a lancé contre le président soudanais Omar el-Béchir, estimant que ce mandat ne contribuera pas à la stabilisation de la région.

"La Chine Search Chine s'oppose à tout ce qui pourrait perturber les efforts de paix au Darfour et au Soudan", a souligné le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Qin Gang dans une déclaration publié sur le site Internet du ministère.

Qin a ajouté que Pékin soutenait également la demande d'annulation formulée par plusieurs dirigeants arabes et africains
La Chine, qui achète les deux-tiers des exportations de pétrole soudanais, a essuyé à maintes reprises de vives critiques pour ne pas user de sa pression économique sur le régime de Khartoum Search Khartoum pour mettre fin à la guerre civile au Darfour. Selon les estimations des Nations unies, ce conflit a fait 2,7 millions de réfugiés et plus de 300.000 morts depuis février 2003.

Le président du Soudan est le troisième responsable soudanais à faire l'objet d'un mandat d'arrêt Search mandat d'arrêt de la CPI, après l'ancien secrétaire d'Etat à l'Intérieur Ahmed Mohammed Haroun et le commandant Janjawid Ali Koshaib.
Omar el-Béchir a rejeté en bloc les accusations portées contre lui. Son pays ne reconnaît pas la Cour pénale internationale et refuse de lui livrer des suspects.

Au regard de cette situation délétère du pays et le soutien affirmé du peuple soudanais à son président et vu l’instabilité dans la région du Darfour , est-il opportun à l’heure actuelle des choses ,de souffler sur le feu pour l’activer et créer encore plus d’amertume dans la région ?Ou devrait-on au-delà de toute considération lancer un mandat d’arrêt contre le Président Omar El-Béchir bien qu’il soit en activité ?
 
 
3951 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 05/03/2009
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions oscar48
 
Le Soudan ne reconnaît pas la CPI comme les USA et beaucoup d'autres pays.Le président Béchir est,à ce jour,le seul président en fonction épinglé par cette nébuleuse appelée la CPI. Cette structure a été créée pour les pays faibles comme ceux de notre continent.L'UA et la Ligue A...
Le Soudan ne reconnaît pas la CPI comme les USA et beaucoup d'autres pays.Le président Béchir est,à ce jour,le seul président en fonction épinglé par cette nébuleuse appelée la CPI. Cette structure a été créée pour les pays faibles comme ceux de notre continent.L'UA et la Ligue Arabe ont à l'unisson dénoncé l'inoppal contre monsieur Béchir mais rien n'y fit. Il fallait absolument broyer de l'Africain.
Nous, les africains,devons nous lever comme un seul homme pour dénoncer cette justice à deux vitesses, aux mains des cccidentaux pour nous maintenir dans la position d'éternels esclaves.
 
 
Read more
See his contributions Ody4
 
Il faut arrêter les criminels! El Béchir, mais aussi G W. Bush pour avoir bombardé l'Irak
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login