Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Mauritanie: Le parti du président Abdel Aziz rafle tous les Conseils régionaux
 
Mohamed Ould Abdel Aziz

© Koaci.com-Lundi 17 Septembre 2018 –La Commission électorale a annoncé la victoire du parti au pouvoir lors du second tour des élections législatives, régionales et locales .

Le parti du président Mohamed Ould Abdel Aziz, l'Union pour la république (UPR) , l’Union pour la République (UPR), a conservé sa majorité au parlement, après le second tour des élections législatives, régionales et municipales qui s’est tenu le 15 septembre en Mauritanie.

Selon les résultats publiés par la commission électorale , le parti remporte 13 Conseils régionaux, qui ont remplacé le Sénat.

Suite au référendum constitutionnel d’août 2017, le sénat mauritanien avait été supprimé, alors qu’il aurait constitué un frein à une future révision constitutionnelle.

Le parti au pouvoir a également raflé la majorité absolue de 89 sièges sur 157 à l'Assemblée nationale). L'opposition dite "radicale" a remporté 29 sièges, dont 14 pour le parti islamiste Tewassoul, 10 autres revenant l'opposition dite "modérée".

Le Président mautianien Ould Abdel Aziz Search Ould Abdel Aziz a estimé que ces législatives constituaient un enjeu important en amont de l’élection présidentielle de 2019.


KOACI
 
 
1828 Visit(s)    3 Comment(s)   Add : 17/09/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions KPAKOUE
 
C'est normal dans les dictatures.
 
 
 
See his contributions Peace101
 
En Mauritanie au moins, l'opposition perd sur le terrain démocratique en tombant les armes à la main. Chez nous en CIV, l'opposition mouille tellement qu'elle préfère déclarer forfait (depuis 2011) pour tout et tout avant même la compétition. Mais bon, ce qu'il faut leur rappeler...
En Mauritanie au moins, l'opposition perd sur le terrain démocratique en tombant les armes à la main. Chez nous en CIV, l'opposition mouille tellement qu'elle préfère déclarer forfait (depuis 2011) pour tout et tout avant même la compétition. Mais bon, ce qu'il faut leur rappeler est que ne pas voter, c'est bel et bien voter. Comprenne qui pourra !
Nous, en tant qu'observateur, on attend 2020 et on observe seulement de voir ce qu'ils proposeront au peuple...
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login