Logo Koaci
 
 
 
MOOV-Togo : Les non dits d’une rupture
 
::Koaci.com Lomé::

Le lundi 10 août aux dépends des abonnés de l’opérateur de téléphonie mobile, Atlantique Télécom Search Atlantique Télécom Togo (Moov), l’exploitation de l’opérateur a été suspendu. Les 400.000 abonnés que comptent l’opérateur au Togo, ne peuvent donc plus utiliser leur moyen de communication. « J’ai en stock près de 1million trois mille francs de cartes de crédit Moov. Depuis lundi, je ne peux plus les vendre alors que la rentrée approche et je dois m’occuper de mes enfants élèves », se plaint Irène, revendeuse de carte de crédit.

D’autres citoyens opérant dans différents secteurs, sont victimes de la suspension de l’exploitation du réseau Moov-Togo. C’est le cas de Martin Gavor, mécanicien qui ne peut plus être contacté par ses clients pour le dépannage de leur voiture.

De source proche de l’Autorité de Réglementation du secteur des Poste et télécommunication, tout a commencé depuis le mois de juin 2008, où a commencé le processus de renouvellement de licences des opérateurs. Selon un contrat initialement signé entre Télécel et les autorités togolaises, le montant du renouvellement de la licence pour une durée de 10 ans, devrait être de 20 milliard. Un montant que le repreneur Moov, alléguant un déficit, refuse de payer.

« Non seulement Moov Search Moov n’a pas versé un seul centime de ces 20 milliards cfa, sous prétexte qu’il est en déficitaire, mais en plus, ses dirigeants tentent de contourner le ministre de tutelle pour aller discuter avec le premier ministre voire le Chef de l’Etat » déplore un responsable togolais. « Moov Search Moov évoque un déficit alors même qu’il offre des promotions qui défient toute concurrence : communication gratuite entre 22 et 06 heures, des kits à 1.000 CFA avec 1.000 CFA de crédits, sans compter les bonus de cent pour cent sur les recharges », explique la même source.

L’autre grief qu’on fait à l’opérateur, c’est que ce dernier annonce « un chiffre d’affaire de 14 milliards FCFA, pour 400.000 abonnés alors qu’il y a quelques années, Togocel Search Togocel faisait un chiffre d’affaires s’élevant à 30 milliards pour le même nombre d’abonnés » a t-on appris de source proche du ministère de tutelle.

Du côté de l’opérateur, on se mue dans un mutisme, pour »ne pas entrer en conflit avec les autorités », affirme un responsable sous anonymat. D’autres sources évoquent des préalables posés par Moov, relatifs à une libre concurrence. Deux opérateurs se disputent le marché togolais. Moov Search Moov et Togocel.

Abonnés et personnels de Moov, prient vivement pour un prompt rétablissement du réseau d’exploitation.


 
 
8924 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 12/08/2009
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login