Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Il n’y aura pas d’intifada à Ouaga
 
::Koaci.com Ouagadougou:: Simon Compaore, le maire de Ouaga, menace les commerçants de l'ONACOMB ::


Le maire de la vie de Ouagadougou Search Ouagadougou a convoqué au pied levé une réunion avec les représentants des associations de commerçants le 14 août autour de la gestion du marché central Rood Woko. Le maire est en colère à cause d’une lettre ouverte que lui a adressée l’organisation nationale des commerçants du Burkina qui demande entre autres le retrait de la gestion marché au profit de la chambre du commerce. Une allusion qui ne plait pas au maire Simon Compaoré qui profère des menaces à peine voilées.


L’ONACOMB (Organisation nationale des commerçants du Burkina) a adressé une lettre ouverte au maire de la ville de Ouagadougou Search Ouagadougou au sujet de la gestion du marché. Depuis l’ouverture du marché central Rood Woko de nouvelles mesures ont été prises par la mairie dans le but de mieux sécuriser le marché. Une des mesures consiste à déclarer la rue qui ceinture le marché rue piétonne. Cette rue a donc été pavée et fermée à la circulation. La mairie essaie depuis peu de dégager les voies d’accès en les vidant des commerçants ambulants. Ici commence le nœud gordien du conflit naissant entre l’ONACOMB et la mairie. Quelques mis après la réouverture du marché, les affaires ont du mal à reprendre. Et certains organisations comme l’ONACOMB trouvent que les mesures draconiennes de la mairie y sont pour quelque chose.

La lettre de l’ONACOMB date du 12 août. Elle n’est donc pas encore parue dans les médias que l’édile de la capitale a convoqué les autres associations afin de mettre les points sur les I.
Dans cette lettre ouverte à paraître dans les médias burkinabé de lundi, l’ONACOMB se dit satisfait de la mise en place des deux parkings côté Nord et l’allègement de la mesure interdisant la présentation des échantillons devant les boutiques au sein du marché. Cependant, cette organisation ne comprend pas la décision du maire qui a invité les responsables de certaines commerce et service autour du marché à chasser les commerçants ambulants qui se trouvent devant leurs magasins au risque de voir leurs magasins fermés. Il s’agit entre autres des magasins et services suivants, La poissonnerie, Burkina pas Cher, Faso Cadeau,la station total jouxtant le marché.

Pour le président de cette organisation, Ousmane N. Tapsoba, il s’agit dune zone commerciale et « une zone commerciale est faite pour des activités cet des affaires commerciales. Ces activités supposent beaucoup de monde. » Par ailleurs, l’ONACOMB constate que la zone commerciale de Ouagadougou Search Ouagadougou a la densité la plus faible de l’Uemoa et « pourtant, c’est dans cette zone que les mesures draconiennes sont prises : installations de barrières, barricades de routes, chasse poursuite de commerçants ambulants.
Ces mesures « restrictives » empêchent Rood Woko de jouer son rôle de poumon économique estime l’organisation de Ousmane Tapsoba. Qui demande au maire de lever ces mesures. L’ONACOMB estime que compte tenu de la spécificité d’une zone commerciale, il serait indiqué d’en confier la gestion à la Chambre de commerce.

Le maire en réponse à cette lettre ouverte a voulu prendre les autres associations du marché à témoin.. Pour l’occasion Simon Compaoré avait à ses côtés les représentants des forces de l’ordre et des responsables de la régie autonome de gestion du marché. Sur le retrait de la gestion du marché à la mairie, il a déclaré que cela relève de loi. C’est un accord entre le gouvernement, les partenaires financiers et la Mairie qui confie la gestion de Rood Woko à la ville. Il en a profité pour critiqué la méconnaissance des textes dont a fait preuve l’organisation de Ousmane Tapsoba, contre laquelle le maire ne décolère pas. Pour eux cette organisation est opportuniste, les points de satisfaction qu’elle a évoqués dans sa lettre ouverte ne sont pas ses requêtes qui veut reprendre les acquis des autres è leurs propres comptes. Pour le maire, ONACOMB Search ONACOMB refuse de rentrer dans les rangs, car ils ont été les derniers à rejoindre le processus de réinstallation des commerçants de Rood Woko et voudraient jouer aujourd’hui les défenseurs de ceux-ci.. Il a conseillé a l’ONACOMB d’éviter la manipulation. Le maire a déclaré publiquement « nous disposons d’un certains nombre d’informations qui nous permettent de dire que certains veulent créer du désordre, mais il n’en aura pas. « Il n’y aura pas d’Intifada à Ouaga.. « Nous avons des informations sur eux.» .
Sur le déguerpissement des commerçants ambulants le maire a précisé ses intentions. Il a effectivement rencontré les magasins et services concernés. « ces maisons du fait de l’affluence bloque les accès du marché. Ce sont des attroupements dangereux en cas de panique. Il s’agit de dégager la voie. Nous leur avions demandé de résoudre le problème ou de quitter les lieux.

Le représentant de la chambre de commerce qui assistait è la réunion s’est désolidariser de la lettre ouverte de l’ONACOMB. Les responsables des forces de l’ordre présents ont montré leur solidarité avec la mairie dans la mise en œuvre des décisions des autorités.

C’est la seconde fois que l 'ONACOMB est prise à partie publiquement par les autorités La première remonte à plus d’une année ou en attendant l’ouverture du marché, une affaire de 50 millions remis par le chef de l’Etat par l’entremise de Oumarou Kanazoe, président de la Chambre du Commerce avait abouti à l’arrestation puis è la condamnation de ses deux premiers responsables. Apparemment la bataille pour le contrôle des commerçants du marché par structure interposée est relancée. Le maire a fait une mention spéciale aux associations et aux organisations de commerçants qui n'ont jamais cesser de travailler avec la mairie pour résoudre les problèmes qui se posent

 
 
3264 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 15/08/2009
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login