Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Niger : Les autorités cèdent du terrain face à Areva
 
Le président du Niger, Mahamadou Issoufou - Niger Search Niger – le 06 janvier 2014 © koaci.com – Les autorités nigériennes ont cédé dans le bras de fer qui l’opposait au géant minier français Areva Search Areva en renonçant à durcir le régime d'imposition face à l’argument de chute du cours mondial de l’uranium.

"Ce ne sera probablement pas la loi de 2006 qui s'appliquera", a déclaré Mohamed Bazoum à la télévision nationale samedi dernier, confirmant ainsi que le pays pourra renoncer à durcir le régime d'imposition d'Areva en raison du bas niveau des prix de l'uranium.

Comme tout les10 ans, L’état Nigérien et le géant minier Français renégocient le contrat qui les lie, cependant, un bras de fer s’est installé entre les deux parties. Le Niger Search Niger voulant revoir à la hausse les taxes imposées à Areva Search Areva selon les nouvelles lois de 2006 qui porteraient les redevances de 5,5% actuellement à jusqu'à 12% du chiffre d'affaires, en fonction des profits.

Les deux parties n’étant pas arrivé à un accord à la date butoir du 31 décembre 2013, la production d'uranium sur les deux sociétés d'Arlit la Cominac et la Somaïr ont été arrêtées le 1er janvier 2013.
Areva soutenant qu’en raison du caractère vieillissant des deux mines et de la baisse de la demande mondiale d'uranium, consécutive à la catastrophe de Fukushima en 2011, il n’était pas possible d’appliquer ces nouvelles taxes.Les autorités nigériennes qui ont soutenu qu’une fermeture des mines n’étant pas leur intérêt.

Le 21 décembre Plus d'un millier de manifestants ont défilé devant les locaux d'Areva à Niamey pour exiger une revue à la hausse des contrats imposés à la société minière, Le Niger Search Niger représente plus d'un tiers de la production d'uranium d'Areva.

Nanita
 
 
3449 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 06/01/2014
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions salifou
 
tu viens d'echapper pr le moment a une rebellion.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login