Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
NIGER : Bienvenue dans la galère de Niamey !
 
NIGER - NIAMEY LE 14 AVRIL 2012 © koaci.com - Depuis prés de deux semaines les activités sont au ralentie à Niamey, la capitale du Niger. Et pour cause les coupures intempestives d’électricité. Commerçants, fonctionnaires, artisans, élèves et étudiants ne savent plus à quel saint se vouer. Leurs activités sont bloquées. Une journée durant des quartiers même administratifs peuvent être privés du courant électrique.

Dans les endroits où il y a encore le jus, cela est suivi de rupture du courant à chaque demi-heure. Une situation défavorable à la conduite des activités. Beaucoup d’abonnés de la société nigérienne d’électricité (Nigelec) ont vu leurs appareils se détériorer suite aux multiples baisses de tension. ‘’ Ce qui me fait mal la Nigelec Search Nigelec ne nous dédommage pas’’, se plaint Ali Moussa, propriétaire d’une entreprise de prestation de services bureautique. Ces deux ordinateurs sont tombés en panne suite à ces coupures.

Dans les marchés c’est la désolation. Les boutiquiers ont vu aussi leurs marchandises se gâter. Lait, poisson frais et autres produits qui sont conservés dans les réfrigérateurs ne sont plus destinés à la vente. Beaucoup de ces produits se sont retrouvés dans les poubelles. Certaines boulangeries ont arrêtés de fonctionner.

Les propriétaires de petites entreprises de production qui ont installés des groupes électrogènes commencent à grincer les dents. Du fait de l’utilisation du gasoil qui est cher- prés de 700 FCFA le litre- le produit final devient de plus en plus cher à la fin de sa fabrication. ‘’Je ne sais pas si je peux continuer dans cette lancée’’, confie Amadou, co-gestionnaire d’une unité de production de lait.

Selon des sources proches de la Nigelec Search Nigelec cette situation est causée par la panne au niveau du Nigeria, la principale source d’approvisionnement du Niger en électricité. D’autres sources par de la baisse de production au Nigeria à cause de la décrue au niveau du barrage hydro-électrique de Sokoto, toujours au Nigéria.

C’est aussi la même situation de délestage que vivent les populations des autres villes du pays. C’est pourquoi plus d’un Nigérien pensent que seule une politique énergétique sérieuse peut venir à bout de ce problème qui a trop duré.

A Niamey Search Niamey les autorités ont rassuré les populations que bientôt il va eu avoir une solution. La Nigelec Search Nigelec avec un opérateur privé est en train d’installer des groupes électrogènes qui vont produire environ 40 mégawatts. Le prêt de ces groupes à coûté 2 milliards de FCFA à l’Etat du Niger sur une période d’une année.
Toujours le Niger compte construire d’ici l’année prochaine une centrale électrique de 100 mégawatts à Niamey, la capitale. Les besoins journaliers de la capitale en électricité sont estimés à environ 90 mégawatts et que la production locale est de 50 mégawatts.

Pour l’heure les populations nigériennes continuent à vivre au rythme des délestages en attendant la finalisation du barrage hydro-électrique de kandadji en 2016.

Souleymane Maâzou,KOACI.COM NIAMEY; copyright © koaci.com
 
 
6416 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 14/04/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login