Logo Koaci
 
 
 
NIGER: Obsèques nationales à Niamey pour les sept soldats nigériens tués en Côte d’Ivoire
 
NIGER - NIAMEY LE 15 JUIN 2012 © koaci.com - Les sept (7) éléments de forces de défense et de sécurité Niger membre du contingent militaire de l’Organisation des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) tombés sur le champ de l’honneur le 08 juin dernier en République de la Côte d’Ivoire (RCI) ont été inhumés ce matin à Niamey, la capitale du Niger.

Le Lieutenant Sahabi Dan Sanda, les Sergents Hassane Amadou Sanda, Aboubacar Djibo, Ousseini Mounkaila, le Brigadier de la Garde Nationale du Niger Hamadou Mahamane, le Caporal Soumeila Na Allah, et le Soldat de 1ère classe Aboubacar Abdou Zoronto ont trouvés la mort à Para dans le Sud de la Côte d’Ivoire de suite d’une embuscade tendue par des éléments armés non encore identifiés.
Les dépouilles mortelles de ces derniers étaient arrivées à Niamey, le jeudi 14 juin à 18 h, heure locale.

Le Premier ministre nigérien Birgi Rafini Search Birgi Rafini et plusieurs membres du gouvernement étaient présents à cette cérémonie pleine de tristesse qui se lit sur les visages, d’abord des autorités, des compagnons d’armes de ces vaillants disparus, mais aussi sur le visage de leurs parents, amis et connaissances qui ont fait le déplacement pour leur rendre un dernier hommage.

Depuis le début du déploiement des Casques Bleus en Côte d’Ivoire en 2004, le Niger envoie des soldats sous le mandat de l’ONU pour le maintien de la Paix dans ce pays avec lequel le Niger tisse des solides relations depuis la nuit des temps.
Selon le Commandant de la Force des Nations Unies en Côte d’Ivoire, le Général Iqbal, le sang versé de ces vaillants soldats ne serait pas vain, il va certainement aider au retour d’une paix durable dans une Côte d’ivoire stable.

Pour sa part, le Ministre de la Défense du Niger, Mahamadou Karidjo, il a réitéré l’engagement des Forces de défense et de Sécurité du Niger à œuvrer pour le retour de la paix et de la stabilité en Côte d’Ivoire.

Un engagement que le représentant du gouvernement nigérien, Youba Diallo, ministre de l’Enseignement moyen supérieur et de la Recherche scientifique qui est parti en Côte d’Ivoire pour rapatrier les corps des soldats disparus, a déclaré en ces termes, ‘’ l’incident du 8 juin 2012, aussi dramatique qu’il soit, n’entamera en rien la détermination des soldats nigériens de l’ONUCI’’.

Ces casques bleus nigériens tués en Côte d’Ivoire sont arrivés dans ce pays le 20 avril 2012. Le Lieutenant Sahabi Dan Sanda était à sa deuxième mission de maintien de paix en Côte d’Ivoire, quant aux six autres ils sont à leur première mission dans ce pays.

Souleymane Maâzou,KOACI.COM NIAMEY; copyright © koaci.com
 
 
9168 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 15/06/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login