Logo Koaci
 
 
 
Nigeria : Atiku rejette les résultats de la présidentielle, s'explique et veut saisir la justice
 
Atiku Abubakar et une partie de sa déclaration (ph 1&2)

Click to enlarge
Nigeria : Atiku rejette les résultats de la présidentielle, s'explique et veut saisir la justice
© koaci.com– Mercredi 27 Février 2019 – Atiku Abubakar, le candidat du principal parti de l’opposition nigériane, le Peoples Democratic Party (PDP), va demander réparation après avoir rejeté les résultats de l'élection présidentielle. Ces résultats sont en faveur du Président Muhammadu Buhari, qui est réélu pour un second mandat de quatre ans.

Dans une déclaration publiée ce mercredi, Atiku a félicité ses compatriotes pour avoir exercé leur devoir civique et a déclaré qu'il ne va pas appeler Buhari pour reconnaitre sa défaite car l'élection présidentielle n’est pas libre et équitable. Il a fait noter qu’« En ce qui concerne l’élection présidentielle qui s’est déroulée le 23 février 2019, il est clair que des pratiques frauduleuses manifestes et préméditées ont faussé les résultats publiés ».

D’après les résultats publiés par la Commission Electorale Nationale Indépendante (INEC), le Président Buhari a battu Atiku avec une marge de près de quatre millions de voix, un fait que conteste le PDP. L’APC a recueilli 15,2 millions de voix contre 11,3 millions pour le PDP.

Pour ses griefs, l’ancien vice-président a révélé que « l'absence de statistique des Etats ravagés par la guerre contre le terrorisme, générant un taux de participation beaucoup plus élevé que les Etats pacifiques, est un signe évident ».

Eu égard à des faits et actes qui auraient entaché la présidentielle, Atiku a fait savoir que « Je rejette par la présente le résultat de l'élection factice du 23 février 2019 et le contesterai devant les tribunaux ».

En refusant de féliciter Buhari, Atiku a expliqué que «Si j'avais perdu dans une élection libre et juste, j'aurais appelé le vainqueur quelques secondes après ... afin non seulement de le féliciter mais aussi pour lui offrir mes services pour aider à unifier le Nigeria Search Nigeria en constituant un pont entre le Nord et le Sud ».

En dehors des fraudes alléguées, le PDP a dénoncé la « militarisation du processus électoral » qui est un mauvais précédent pour le pays et a justifié que « Dans certaines régions du pays, telles que Rivers, Akwa Ibom et Imo, les troupes déployées pour les élections ont braqué leurs armes sur les citoyens qu'elles étaient censées protéger ».

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
6042 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 27/02/2019
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions
 
C’est tout…Il faut saisir la justice… Et cette dernière tranchera et nous aviserons tous. Une chose est sure, cette justice ne fera pas comme les imbéciles frontistes chez nous en CIV du chenapan gbagba qui ont choisi d’annuler la ou ça ne les arrangeait pas, garder la ou ça les ...
C’est tout…Il faut saisir la justice… Et cette dernière tranchera et nous aviserons tous. Une chose est sure, cette justice ne fera pas comme les imbéciles frontistes chez nous en CIV du chenapan gbagba qui ont choisi d’annuler la ou ça ne les arrangeait pas, garder la ou ça les arrangeait pour se déclarer vainqueur. Vraiment ces cafards abrutis bétés et assimiles étaient extra-stupides et extra-voleurs. Heureusement, le peuple les a cognes comme pas possible. On avance….
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login