Logo Koaci
 
 
 
Nigeria : Présidentielle, le PDP allègue une manipulation et rejette les premiers résultats
 
Prince Uche Secondus et une partie de la declaration (ph 1&2)

Click to enlarge
Nigeria : Présidentielle, le PDP allègue une manipulation et rejette les premiers résultats
© koaci.com– Lundi 25 Février 2019 – Le principal parti de l’opposition nigériane, le Peoples Democratic Party (PDP), n’est pas d’avis avec les résultats partiels des élections présidentielle et législatives tels que publiés par la Commission Electorale Nationale Indépendante (INEC).

En conséquence, Prince Uche Secondus, le président national du PDP Search PDP a rejeté ce lundi après-midi les résultats des élections présidentielle et législatives du samedi dernier. C’était lors d’une conférence de presse ce lundi après-midi à Abuja.

Après avoir remis en cause les résultats publiés par l’INEC, Secondus a expliqué que « Tout d’abord, je tiens à déclarer catégoriquement que nos centres de co0mpilation ont tous les résultats originaux de chaque unité de vote, de chaque quartier, de chaque zone de gouvernement local au Nigeria, dont la communauté internationale est bien consciente, ce qui implique que tous les résultats actuellement en cours de publication par l’INEC sont est incorrects, donc inacceptables pour notre parti et le peuple ».

Secondus a qualifié les chiffres annoncés par l'INEC d'erronés et a déclaré que « notre démocratie est menacée. Nous ne pouvons accepter les résultats annoncés par l'INEC. C'est incorrect et inacceptable ».

Le président du PDP Search PDP a prétexté que le serveur informatique de l’INEC a été piraté par des agents de l'APC pour manipuler les résultats et qu’à cet effet « nous pouvons avec certitude dire que les résultats des unités de vote suivantes ont été par exemple modifiés, Sarkin Dawaki Ward dans la Doma LGA, Nassarawa Etat; Quartier de Doka dans la LGA de Doma - État de Nassarawa; Agyaragin - quartier de Tofa. ». Il a ajouté que 10 000 votes illégaux avaient été « ajoutés aux résultats déjà annoncés dans la LGA de Wurno, dans l'État de Sokoto ».

Outre l’accusation formulée contre la Commission Electorale, Secondus a allégué que des agences de sécurité ont falsifiée et manipulé des résultats.

Afin de rétablir la vérité des urnes, le président national du PDP Search PDP a lancé un appel à la Commission Electorale en ces termes « nous en appelons à la direction de l’INEC à rester impartiale et ne pas devenir des agents disposés à denier le droit à notre peuple et à faire dérailler notre démocratie, parce que le monde observe et l'histoire nous jugera ».

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
6470 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 25/02/2019
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
le changement est compliqué pour nous Africains.....Le Nigeria qui semblait se stabiliser risque de sombrer á nouveau....
 
 
 
See his contributions
 
Oh…oh… Le rififi commence déjà… C’est quoi ça encore…
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login