Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Ouganda : La loi contre l’homosexualité promulguée
 
Yoweri Museveni, le président Ougandais (ph)

- Ouganda Search Ouganda le 24 février 2014 © koaci.com – Le président Ougandais Yoweri Museveni Search Yoweri Museveni a promulgué ce lundi, la loi durcissant la répression contre l’homosexualité malgré un premier refus et les vives protestations de la communauté internationale.

«Le président vient de signer la loi antihomosexualité (...) la loi entre de ce fait en vigueur» a annoncé un porte-parole de la présidence ougandaise.

Adoptée mi-décembre par le Parlement, cette nouvelle loi promulguée en Ouganda Search Ouganda durcit les relations homosexuelles déjà passibles de la prison à vie notamment en interdisant toute «promotion» de l’homosexualité et rendant obligatoire la dénonciation de quiconque s’affichant homosexuel(le).

Cette loi contre l’homosexualité a suscité de vives critiques des défenseurs des droits de l'Homme et des gouvernements occidentaux, en particulier des Etats-Unis, une alliée clé de Kampala.

L’Ouganda qui a réaffirmé sa souveraineté a souligné dans le communiqué "ne peut pas être sous pression des groupes de pression internationaux faisant savoir clairement que quelle que soit sa décision (concernant la loi) elle serait prise dans l'intérêt de l'Ouganda et non de l'étranger"

Le président ougandais avait initialement indiqué qu’il ne promulguerait pas la loi anti-homosexualité Search anti-homosexualité car il est «mal de punir une personne parce qu’elle est anormale»

Nanita
 
 
12281 Visit(s)    4 Comment(s)   Add : 24/02/2014
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Charlie Bronx
 
C'est une erreur. C'est pas seulement le soutien officiel des occidentaux que l'Ouganda perd. Il ferme aussi la porte aux investisseurs, aux techniciens et cadres qui peuvent se trouver être homosexuels. Et il chasse les millions d'ougandais qui sont visés par cette loi. Ceux là ...
C'est une erreur. C'est pas seulement le soutien officiel des occidentaux que l'Ouganda perd. Il ferme aussi la porte aux investisseurs, aux techniciens et cadres qui peuvent se trouver être homosexuels. Et il chasse les millions d'ougandais qui sont visés par cette loi. Ceux là commenceront progressivement à s'expatrier selon leurs moyens. Les plus pointus, et plus aisés, d'abord. Que gagne l'Ouganda en échange de toutes ses pertes ? Le sentiment illusoire d'être un îlot de vertu. Alors qu'il n'en est rien en réalité
 
 
Read more
See his contributions kreg
 
Décision courageuse du Président Ougandais qui démontre qu’on travail pour son peuple, pas pour faire plaisir aux bailleurs de fonds. Un chef d'Etat defend les intérêts de son peuple, pas L'argent. Quand on parle de faire fuir les investisseurs cela me fais rire, pourtant la Russ...
Décision courageuse du Président Ougandais qui démontre qu’on travail pour son peuple, pas pour faire plaisir aux bailleurs de fonds. Un chef d'Etat defend les intérêts de son peuple, pas L'argent. Quand on parle de faire fuir les investisseurs cela me fais rire, pourtant la Russie à également adopté pareil loi et cela n'a ému personnes mais quand c'est un petit pays africain on parle de couper les vivres. Ça aurait été notre Adokaflê,il aurait choisi l’argent plutôt que l’avenir du peuple. D’ailleurs même,si l’homosexualité est une bonne chose, ce Baraque Obama devrait laisser Michèle pour un homme de même sexe, on verrait comment ils allaient faire Mahia et sacha. chrourrrrrrrrr………Entrer votre texte
 
 
Read more
See his contributions togolais
 
Mon cher(e),si t'es homosexual reste dans ton coin ,donc selon toi c'est les pédés qui vont venir construir L'Ouganda.Si toi ougandais t 'as d'argents va te marrié aux USA à un homosexual et restes la...mais ici c'est pas permis,Bande de pépé de Bronx
 
 
 
See his contributions Charlie Bronx
 
Togolais, en fait tu n'es pas très futé. Si j'étais homosexuel, quel serait le problème ? D'aillerus, soit dit en passant, je me demande si je ne vais pas essayer, avec toute cette hystérie autour de cette affaire. C'est curieux tout ça. Vois tu, il faut savoir analyser les chos...
Togolais, en fait tu n'es pas très futé. Si j'étais homosexuel, quel serait le problème ? D'aillerus, soit dit en passant, je me demande si je ne vais pas essayer, avec toute cette hystérie autour de cette affaire. C'est curieux tout ça. Vois tu, il faut savoir analyser les choses sereinement. Que gagne concrètement l'Ouganda avec cette loi ? Rien. Sur le plan géopolitique, ça n'était même pas un coup intéressant à jouer. Le président Museveni n'a fait que céder aux sirènes de l'instinct grégaire. Et ça, ce n'est pas très glorieux. Il a essayé, en dernière minute, de sauver la situation (refus initial de promulguer, demande de l'aide de scientifiques), mais le piège était déjà refermé sur lui. Il croit pouvoir tenir les américainsavec cette histoire de lutte antiterroriste ou anti-islamiste, mais il se trompe. En tant qu'évangélique, les américians savent bien qu'il est idéologiquement opposé aux shebab, et qu'il les combattra même si on ne le finance plus, ne serait ce que parce que sa religion l'y rend enclin. Il est obligé de faire ce travail pour les américains même si on ne l'aide pas. Sur le plan stratégique, c'était un mauvais coup à jouer. La loi a été promulguée disons ce jour 25 février 2014. Le 25 février 2015, il va falloir faire un bilan. Ensuite, le 25 février 2016. Et ainsi de suite. Mais ce dont je suis sûr, c'est que l'économie et la qualité de la vie en général en pâtira dans ce pays. Tu me dis que ce ne sont pas les pédés qui vont construire l'Ouganda. Dans ce cas, je te dis que c'est dommage pour l'Ouganda, car là où les autres pays pourront compter sur la force de tous, l'Ouganda ne pourra compter que sur la force de ceux qui ne sont pas homosexuels (ce qui fait déjà pas mal de personnel technique en moins), et pas seulement de ceux là. L'Ouganda ne pourra compter que sur des gens qui ne sont pas homosexuels mais qui plus sont homophobes, ce qui fait encore beaucoup moins de gens intéressants. De toutes les manières, le temps est là non ? Attendons les quelques années qui arrivent pour voir ce que l'Ouganda y aura gagné. Le plus triste est que la marche arrière est beaucoup plus difficile. L'Ouganda s'est prise au piège de sa propre haine. Et les résultats ne vont pas tarde à se faire connaître.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login