Logo Koaci
 
 
 
Pétrole : Abidjan et Accra discutent de la délimitation de la frontière maritime
 
Le site du jubilee Oil field à la base du différent entre les 2 pays (ph)

- Abidjan le 06 décembre 2013 © koaci.com – Va-t-on vers la fin de la crise liée à la délimitation de la frontière maritime Search frontière maritime entre la Côte d’Ivoire Search Côte d’Ivoire et le Ghana Search Ghana ?

Tout porte à le croire quand Abidjan et Accra à travers une commission mixte tiennent une réunion depuis ce jeudi 5 decembre en terre ivoirienne en vue de trouver une solution technique consensuelle et équitable à proposer aux autorités des deux pays.

Pour le ministre ivoirien du pétrole et de l’énergie, Adama Toungara Search Adama Toungara il n’y a jamais eu un problème de délimitation de la frontière maritime Search frontière maritime entre son pays et le Ghana Search Ghana voisin. Selon toujours le maire d’Abobo cette réunion vise à préserver les immenses ressources naturelles dont ils regorgent afin de les mettre en valeur.

« La réunion de votre commission n’a pour but essentiel et ultime que de renforcer cette longue tradition de bon voisinage entre nos deux pays et proposer les voies et moyens pour trouver une solution technique consensuelle qui permette la mise en valeur de nos immenses ressources naturelles », a indiqué le représentant ivoirien à l’ouverture des travaux.

Quant à la partie Ghanéenne représentée par Barbara Serwa Asamoah, ministre adjoint de la Terre et des Ressources naturelles tout en indiquant la nécessité de régler ce problème, a souhaité que la réunion aboutisse à une solution définitive.

« Je souhaite que nous arrivions à accomplir ce que nous avons choisi de faire. »
Rappelons que c’est depuis La revendication par la Côte d’Ivoire Search Côte d’Ivoire d’une partie de la zone pétrolière partant du bassin de Tano jusqu’au Jubilee Oil field, la frontière maritime Search frontière maritime entre les deux pays, qu’est né ce différent.

Notons pour finir que cette zone pétrolière porte sur deux milliards de barils de réserves de pétrole et 1,3 milliard de mètre-cubes de gaz naturel. De quoi agiter les deux Etats.


Donatien Kautcha
 
 
6471 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 06/12/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
A vue d'oeil, ce puit de petrole des "Ghaneens" pourrait appartenir aux deux pays..................... Que les deux pays s'entendent sans aides exterieures(des blancs)........ Nous pouvons regler nos problemes et conflits sans l'aide des "blancs" si bien sur nous abandonnons not...
A vue d'oeil, ce puit de petrole des "Ghaneens" pourrait appartenir aux deux pays..................... Que les deux pays s'entendent sans aides exterieures(des blancs)........ Nous pouvons regler nos problemes et conflits sans l'aide des "blancs" si bien sur nous abandonnons notre instinct animal qui continue d'exister en nous Africains........
 
 
Read more
See his contributions DieselZ
 
Pour cela il Srikah que à l' intérieur de chaque pays qu' on règle nos pb sans prise d' armes...et qu' on respecte les textes de loi qu' on se donne...A commencer par la loi fondamentale...La constitution...et oui chasser le naturel, il revient au galop...Pour le pétrole tu trve ...
Pour cela il Srikah que à l' intérieur de chaque pays qu' on règle nos pb sans prise d' armes...et qu' on respecte les textes de loi qu' on se donne...A commencer par la loi fondamentale...La constitution...et oui chasser le naturel, il revient au galop...Pour le pétrole tu trve que les gens doivent s' entendre et discuter...A vue d' oeil le pétrole est tout simplement ghaneen...un point à la ligne...Nous ivoiriens avons d' une véritable réconciliation...c' est plus important que le pétrole...
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login