Logo Koaci
 
 
 
La pluie tue dix neuf personnes à Abidjan
 
::Koaci.com Abidjan:: Les habitants des quartiers précaires Search quartiers précaires à Abidjan Search Abidjan vivent des moments d'angoisses pendant la saison des pluies:::

Koaci avait prédit que la mort rodait dans les quartiers précaires Search quartiers précaires avec la saison des pluies qui s’annonçait. Cela n’a pas raté. Les pluies diluviennes qui sont tombées sur la ville d’Abidjan ont fait dix neuf morts Search morts dans les communes de Yopougon, Attécoubé et Cocody. Leurs les habitations sur les fentes des collines en argile n’ont pas résisté aux fortes pluies.

La commune d’Attécoubé qui abrite le quartier précaire, de Boribana, en malinké, la course est finie, a été la plus touchée. Selon les responsables de l’office national de la sécurité civile (ONPC), seize personnes ont été tués par les glissements de terrain. Des maisons ont complètement disparu emportées par les dévalements de torrents. Des habitants ont été surpris pour certains dans leur sommeil et emporté par les eaux. D’autres plus chanceux sont abris.


Le décompte macabre des autorités s’est poursuivi dans la commune de Yopougon dans le quartier précaire de Mossikro. Sur ce site, il a été dénombré un mort. A Gobelet un autre quartier précaire dans la commune chic de Cocody, deux personnes ont été retrouvées mortes noyées les rapides d’eaux qui ont coulé sur leur maison. L’année dernière, à cette même période une pluie Search pluie diluvienne avait fait neuf (9) morts Search morts dans ce quartier pauvre de Gobelet. Des enfants et des parents avaient été engloutis par la boue et/ou emportés par les eaux.

Le ministre de l’intérieur Désiré Tagro Search Désiré Tagro accompagné par les différents maires frappés par cette tragédie ont rendu visite aux familles endeuillés. Pour les populations de ces quartiers malheureusement habitués aux défilés des autorités après les drames, les gestes de compassions ne vont pas ramener à la vie les personnes décédés.

Les pluies n’ont pas seulement causé que des dégâts parmi les populations. Abidjan Search Abidjan a semblé à certains endroits quasiment sous les eaux. L’autoroute du nord qui dessert la commune de Yopougon et les villes de l’intérieur a été coupé en deux au niveau de la forêt du Banco. La rivière du Banco a quitté son lit pour s’établir sur le bitume. Pris dans le piège des eaux, des camions sont restés bloqués dans le courant créant d’énormes bouchons et des accidents par la même occasion.

Le directeur général de l’ONPC, le général Fiacre Kili et ses hommes avaient pourtant entrepris de sensibiliser les populations qui habitent ces sites jugés dangereux à l’approche de la saison des pluies. Il leur avait été demandé de quitter leurs maisons pour ce mettre l’abri durant les moments de pluies. Mais pour aller où ? La question reste posée. Et les morts Search morts sont une preuve que ces personnes démunis n’ont nulle pas où aller.

 
 
8248 Visit(s)    4 Comment(s)   Add : 12/06/2009
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions KPAKPATO
 
Effectivement le site Koaci.com avait prédit cela, mais les gens n’ont pas écoutés et voila que le pire est arrivé, c’est vraiment décevant de voir Le ministre de l’intérieur Désiré Tagro se pavané sur les lieux sinistrés véritable MÉDECIN après la MORT.
 
 
 
See his contributions kreg
 
Pour moi la solution passe par le déguerpissement de gré ou de force de tous les habitants des quartiers précaires qui pillule icià ABIDJAN pour éviter le pire.Comme on le dit, on ne peut faire des omelettes sans casser les oeufs.Alors, autant prendre des mesure draconniennes mêm...
Pour moi la solution passe par le déguerpissement de gré ou de force de tous les habitants des quartiers précaires qui pillule icià ABIDJAN pour éviter le pire.Comme on le dit, on ne peut faire des omelettes sans casser les oeufs.Alors, autant prendre des mesure draconniennes même si elles sont impopulaires.
 
 
Read more
See his contributions oscar48
 
 KPAKPATO, que veux-tu insinuer?Ces habitations précaires n'ont jamais été autorisées par l'état de côte d'ivoire.Les gens y sont à leur risques et périls.La responsabilité de l'état est engagée dans la mesure où il a donné son accord.Dans une certaine mesure,le ministre de l'int...
 KPAKPATO, que veux-tu insinuer?Ces habitations précaires n'ont jamais été autorisées par l'état de côte d'ivoire.Les gens y sont à leur risques et périls.La responsabilité de l'état est engagée dans la mesure où il a donné son accord.Dans une certaine mesure,le ministre de l'intérieur aurait pû ne pas se rendre sur les lieux du drame mais il l'a fait à cause de son sens de responsabilité.
 
 
Read more
See his contributions oscar48
 
 J'ai fait un commentaire depuis des heures qui ne paraît pas,je voudrais en connaitre les raisons.J'ai stigmatisé le commantaire de kpakpato qui semble incrmininer,une fois de plus,le pouvoir par le truchement du ministre de l'intérieur:les victimes des innondations n'habitent ...
 J'ai fait un commentaire depuis des heures qui ne paraît pas,je voudrais en connaitre les raisons.J'ai stigmatisé le commantaire de kpakpato qui semble incrmininer,une fois de plus,le pouvoir par le truchement du ministre de l'intérieur:les victimes des innondations n'habitent pas des sites autorisés par l'Etat de Côte d'Ivoire.Il s'agit d'habitations anarchiques que l'Etat a toujours tenté de détruire n'eût été l'intervention intempestive faite au nom d'un certain concept de droit de l'homme.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login