Logo Koaci
 
 
 
Pour promesses non tenues, l’Etat est il en danger ?
 
::Koaci.com Abidjan:: Le chef de l'Etat pourra t il calmer les medecins::

« Nous voulons nos salaires revalorisés. Nous allons adopter un comportement ‘’fesciste’’ pour que nos différentes revendications soient satisfaites». Les médecins sont très en colères contre le gouvernement. La semaine dernière réunis au sein du Syndicat National des Cadres Supérieurs de la Santé de Côte d’Ivoire (SYNACASS-CI) les hommes en blouse blanche ont décidé de paralyser le système sanitaire ivoirien le 18 février prochain. Les médecins acceptent difficilement le ‘’double jeu du gouvernement Search gouvernement ‘’.

« Il nous promet la revalorisation de nos salaires pour Janvier 2009 et jusqu’à ce jour rien est fait. En tout cas nous n’allons pas nous laisser distraire, nous allons mener cette grève Search grève dans les règles de l’art. Nous définirons les modalités du service minimum », a expliqué le secrétaire général du Synacass-ci, Ernest Boka Atté.

Les médecins ne seront pas seuls à déposer la blouse. Les Techniciens de la santé (aides-soignants, garçons et filles de salles.), vont également rentrer dans la danse le 18 février prochain. Selon le secrétaire général du Syndicat national des préparateurs et gestionnaires en pharmacies, Didier Daha l’arrêt de travail qu’ils observeront vise à interpeller l’Etat sur ses promesses non tenues. Les Agents Techniques de la Santé disent être fatigués des promesses de l’Etat.

Le secteur de l’Education est déjà en branle. Mais les enseignants qui ont suspendu leur mouvement de grève Search grève ont promis revenir à la charge dès la fin du mois février. Motif principal : promesses non tenues. Revalorisation de la grille indiciaire jusqu’au grade A7

Les enseignants du secondaire général public et ceux du Technique Professionnel débrayeront à nouveau en Mars 2009. Réunis au sein du mouvement des syndicats de l’enseignement secondaire général et technique de Côte d’Ivoire, ces enseignants ont décidé de façon concertée de ‘’tuer’’ l’année scolaire 2008-2009 pour obtenir la satisfaction de leurs revendications essentielles. Ils estiment que l’Etat a les moyens suffisants de régler leurs problèmes. Après une assemblée générale extraordinaire le samedi dernier, les trois syndicats (Synesci de Mamadou Soro ; le Synafetpci de Jean-Yves Koutouan Abonga et le Syndicat Solidarité d’Adou Sabalogo) tenue au lycée technique d’Abidjan, Cocody ont exigé la prise immédiate du décret relatif à la grille indiciaire jusqu’au grade A7 des enseignants du secondaire.

Au niveau de l’enseignement primaire public, promesse a été faite aux instituteurs Search instituteurs de rediscuter de la revalorisation de leurs indices avec le ministère de la Fonction Publique et de l’Emploi dans le courant du mois de Mars 2009. Mais, pour les instituteurs Search instituteurs si, au sortie de cette rencontre, ils ne voient pas leur grille s’améliorer, ils projettent entrer en action.

Le gouvernement Search gouvernement pourra t il faire face à ses engagements ? Pour promesses non tenues l’Etat est il en danger ?

 
 
3290 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 10/02/2009
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions VLAN
 
c'est dangereux ce que fait l'état, il y'à trop de dossier déplacé, il faut resoudre les problèmes et non les déplacés ,avec la crise mondiale les jours à venir risque d'etre difficiles.
 
 
 
See his contributions tap-do
 
pour les refondateur c es mieux de deplacé les problemes que de les ressoudre c es connu ca mais faut pas le dire au pays de mr le democrate boiteux si ca continu comme ca tt le monde va faire comme la fesci pour se fait entendre il parait que c es la meilleur facon
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login