Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Prostitution : le maire de Ouaga ne veut plus de chambres de passe dans sa ville
 
::Koaci.com Ouagadougou:: Un des établissements fermé par la mairie::

Simon Compaoré, le bourgmestre de la ville de Ouagadougou Search Ouagadougou a déclenché une guerre sans merci contre les chambres de passe ou maisons closes.

Il n’en veut pas sur le territoire communal. : ces chambres de passe insalubres, foyers de la prostitution. On a cru un moment que cette croisade était motivée par des principes religieux. Que nenni ! Le maire de Ouagadougou Search Ouagadougou a brandi une disposition légale du code pénal qui interdit l’utilisation de parcelles d’habitation à des fins de maison closes. « C’est interdit par la loi » selon l’officier de police judiciaire qu’il est. Il précise même qu’il a y détournement de destination, car les parcelles qui servent à ce commerce, on été cédées par la municipalité pour y construire des habitations et non des chambres de passe.

Le 25 janvier 2008, il avait donné un ultimatum à tous les gérants des chambres de passe de fermer ou de changer la destination des établissements qu’ils tiennent. Cet ultimatum devait laisser le temps aux propriétaires des maisons closes pour se conformer à la loi, c'est-à-dire se reconvertir dans une autre activité légale.

Face aux réticences des gestionnaires et des propriétaires des maisons closes, des concertations ont été engagées avec les autorités municipales. Les chambres de passe jugées notoirement insalubres après les investigations de la commission mise en places ont été fermées.

Pendant les 12 mois d’ultimatum, 99 maisons closes ont été visitées. Sur ce chiffre, 62 ont été déclarées propres et leur propriétaires sommés de changer d’activité. La mairie a fait fermer 37 établissements par un arrêté municipal, le 12 mars 2009. Voici les détails fournis par le maire de la ville sur le bilan de son action « A ce jour, 162 chambres de 23 structures insalubres ont été scellées. 6 établissements comprenant 45 chambres ont été transformés en maisons d’habitation et mis en location. ; une structure d’une vingtaine de chambres est en plein travaux de transformation en maisons d’habitation et 7 autres composées 102 chambres sont définitivement fermées ».

Le maire qui avait autour de lui, les membres de la commission chargée du contrôle et de la fermeture des chambres de passe a déclaré devant la presse que les interventions vont s’intensifier. Le maire compte fermer les 62 autres maisons closes restantes. Il a cependant promis un « ultime échange » avec les propriétaires avant de mettre en œuvre les mesures de fermeture. Il a invité les Ouagalais à utiliser le numéro vert de la mairie pour faire des dénonciations citoyennes.

On se souvient que le 3 juillet 2008, une équipe de la mairie fortement encadrée a fait une descente dans la 5 arrondissement de la ville pour marquer à la peinture rouge tous les établissements qui faisaient office de chambre de passe. L’action de la mairie s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la prostitution et le proxénétisme dans la ville. C’est façon également pour l’autorité municipale de lutter contre la propagation du VIH SIDA. On effet lors des descentes effectuées dans les maisons closes des personnes âgées ont été prises en flagrant délit avec de petites filles.

Une partie de l’opinion est sceptique face à l’aboutissement de cette croisade. Pour elle, le maire ferme les points d’accès aux pauvres car les hôtels et les auberges serviraient également de chambres de passe mais pour les riches


 
 
8350 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 30/06/2009
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Exil
 
 Les ouagalaises sérieuses au foyer doivent jubiler. Je doute fort de l'aboutissement d'une telle décision. Certes l'intention est bonne mais l'exécution posera problème. Si de l'opération en cours ressortent des résultats positifs et durables, le Maire rentrera dans l'histoire. ...
 Les ouagalaises sérieuses au foyer doivent jubiler. Je doute fort de l'aboutissement d'une telle décision. Certes l'intention est bonne mais l'exécution posera problème. Si de l'opération en cours ressortent des résultats positifs et durables, le Maire rentrera dans l'histoire. Franchement si l'autorité municipale en arrive à une telle décision, cela voudra dire que ses administrés ouagalaises et ouagalais ont atteint un niveau inquiétant dans la dépravation des moeurs. La prostitution est un phénomène propre à toutes les grandes villes. Elle fait partie des legs de la civilisation occidentale à notre belle afrique. Sous aucuns cieux la guerre contre la prostitution n'a abouti parce que tout comme la drogue elle est fortement structurée et à des parrains tapis dans l'ombre. Bientôt le Maire se trouvera en face de certaines réalités et subira probablement des pressions de toutes part.
Il a tout de même le mérite d'avoir engagé cette campagne de salubrité.
J'ose croit que le maire est un homme fidèle, comme l'on en rencontre plus de nos jours. Si ce n'est le cas, les autres infidèles endurcis lui en voudront.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login