Logo Koaci
 
 
 
Sénégal : Acculée de toute part à cause de ses tarifs exorbitants, Eiffage cède et baisse ses prix sur l'autoroute à péage
 
Autoroute à péage

©koaci.com - Jeudi 22 Novembre 2018 – Au Sénégal la bataille entre le concessionnaire de l’autoroute à péage , la société française Eiffage Rechercher Eiffage et le Collectif Citoyens des Usagers de l’Autoroute à Péage a tourné à l’avantage des activistes. En effet, acculée de toute part pour tarifs Rechercher tarifs excessifs, la société française Eiffage Rechercher Eiffage cède et baisse Rechercher baisse ses prix Rechercher prix sur l’autoroute à péage, comme relevé par KOACI.COM.

Après des mois de négociations, l’État et le concessionnaire sont tombés d’accord pour une baisse Rechercher baisse des tarifs Rechercher tarifs de l’Autoroute à péage.

Avec cette nouvelle baisse Rechercher baisse des prix, désormais pour aller de Dakar Rechercher Dakar à l’Aéroport International Blaisse Diagne , il faudra débourser 2000 contrairement au 3000 francs Cfa de tarifs Rechercher tarifs auparavant.

Selon notre source, cette baisse Rechercher baisse de 33% va se répercuter sur les prix Rechercher prix pour les péages de Thiaroye Rechercher Thiaroye (1000 francs Cfa), Rufisque (400) et Toglou (1600). Aussi précise la source, la mesure sera annoncée officiellement par le chef de l’État.

Ce n’est pas de gaieté de cœur que l’État et le concessionnaire Eiffage Rechercher Eiffage ont décidé de cette baisse. En effet, depuis la mis en place du Collectif Citoyens des Usagers de l’Autoroute à Péage les actions de lutte pour arriver à cette baisse Rechercher baisse se multiplient.

L’organisation activiste enchaine les opération escargots sur l’autoroute à péage, les réunions de sensibilisation…

Aussi, cette baisse Rechercher baisse ne vient pas seule. Puisque pour avoir baissé les prix Rechercher prix de 1000 francs, on annonce le prolongement de 10 ans (passant de 30 ans à 40 ans) le contrat de concession liant l’État du Sénégal et l’entreprise française Eiffage Rechercher Eiffage .

Selon l’ancien parlementaire et leader du Collectif Citoyens des Usagers de l’Autoroute à Péage Cheikh Oumar Sy Rechercher Cheikh Oumar Sy , « c'est une mauvaise proposition qui ne fait que renforcer la main mise d'Eiffage sur nos infrastructures que nous construirons dans le futur et qui gagnera 100 plus au détriment de notre économie ».

« Le Collectif Citoyens des Usagers de l’Autoroute à Péage a demandé, avant toute réduction, que le contrat entre l'Etat du Sénégal et Eiffage Rechercher Eiffage - Sénac soit publié pour que nous puissions en apprécier le contenu d'autant plus que nous avions contribué à plus de 80% dans l'investissement de l'autoroute à péage », regrette M Sy.

Il ajoute que le présent contrat « nous a mis économiquement sous perfusion par l'entreprise Eiffage-Senac, si le gouvernement accepte, cette nouvelle offre nous définitivement dans un coma économique ». 

En tout état de cause, « si telle est l'option qui est sur la table du Président, il est préférable de maintenir le statu quo et que les parlementaires introduisent une loi de renationalisation de l'autoroute à péage quand le contrat de concession arrivera à expiration et que des sociétés nationales reprennent l'exploitation », renchérit le texte.

Sidy Djimby Ndao , Dakar Rechercher Dakar

Contacter KOACI.COM à Dakar Rechercher Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com
 
 
9339 Visite(s)    1 Commentaire(s)   Ajouter le : 22/11/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Commentaires
Pour commenter ce contenu veuillez vous connecter
 
Voir ses contributions
 
Avec ces tariffs on aurait plus parlé de "Dakar dem Dik" ... Rires... Ceux qui ont été dans le pays de la Teranga reconnaitront cette expression... Riress... On avance...
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Restez connecté via notre newsletter
 
S’abonner
Se désabonner
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connexion    |
      | Inscrivez vous !
 
 
 
Deja inscrit !
Se connecter