Logo Koaci
 
 
 
Sénégal : Axe Dakar-Bamako, des policiers ripoux pris la main dans le sac… indignation de part et d'autre de la frontière
 
Des policiers Search policiers sénégalais et malien

©koaci.com-Samedi 10 Novembre 2018 – Des policiers Search policiers sénégalais et maliens ont été filmés en train de prendre des pots-de-vin Search pots-de-vin sur l’axe Bamako-Dakar. Au Sénégal, cette affaire vient rappeler l’affaire dite «Sokhna Bousso Gaye», du nom de la dame qui avait filmé, avec son téléphone portable, un policier Search policier ripou en train de se faire corrompre. Mais également la nécessité de lutter contre de tels comportements de nos forces de l’ordre, constate KOACI.COM.

Yohann, un Observateur de l’émission «Les Observateurs» de France24 a voyagé de Bamako Search Bamako , la capitale malienne, à Dakar Search Dakar , la capitale du Sénégal, avant de faire le même trajet dans l’autre sens, il y a un mois environ.

Régulièrement contraint de verser des pots-de-vin Search pots-de-vin aux forces de l’ordre sur la route, notamment aux frontières, lors de ses déplacements dans la zone, il a décidé de les filmer en caméra cachée.

Yohann, a les nationalités malienne et burkinabè. Le mois passé, il a quitté Bamako Search Bamako en bus et s'est rendu à Dakar Search Dakar , pour récupérer un véhicule qu’il voulait rapporter au Mali.
Il filme alors une première vidéo, où l’on voit un policier Search policier assis, avec des passeports étalés sur son bureau, et un autre policier Search policier debout, avec d’autres passeports dans la main. Ce dernier appelle successivement les voyageurs pour leur rendre leurs papiers. Au bout d’une minute, on voit clairement quelqu’un lui donner un billet de 1000 francs Search 1000 francs Cfa, en échange de la restitution de ses documents de voyage.

«Ce n’est pas la première fois que je fais ce déplacement et que je suis contraint de verser des pots-de-vin Search pots-de-vin au cours du trajet, donc je me suis dit que cette fois, j’allais filmer. J’avais donc installé une application sur mon téléphone, Secret Video Recorder, qui permet de filmer même quand il est verrouillé. Je l’ai ensuite mis dans la poche de ma chemise et c’est ainsi que j’ai filmé», marque-t-il ainsi son indignation face à un mal pour lequel les gouvernants sénégalais et de certains pays africains semblent manifester un manque de volonté politique pour l’éradiquer.

Dans son récit, l’Observateur dit avoir quitté Bamako Search Bamako , traversé la frontière au niveau de Kidira Search Kidira où il a été contraint de verser 1000 francs Search 1000 francs Cfa à des policiers Search policiers sénégalais. Cette scène décrite par le «cyberactiviste» s’illustre par la vidéo publiée par le site internet de la chaine française.

«Ils nous ont fait rentrer dans une pièce, où nous étions une dizaine de voyageurs. Ils ont réclamé 1000 francs Search 1000 francs Cfa à tous les étrangers [les non-Sénégalais, Ndlr], même s’ils avaient leurs papiers en règle, sans donner aucune explication valable. Les Sénégalais, eux, n’ont rien payé : ils ont simplement récupéré leurs papiers, après avoir été contrôlés», renchérit-il.

Au delà de l’aspect corruption, le fait que ces policiers Search policiers réclament 1000 francs Search 1000 francs Cfa aux «non-Sénégalais» viole purement et simplement le principe de libre-circulation qui régit la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), puisque les ressortissants de ses États membres peuvent théoriquement voyager librement au sein de cet espace tant qu’ils possèdent «un document de voyage et des certificats internationaux de vaccination en cours de validité».

« C’est au Mali que c’est pire»

Arrivé à Dakar, l’Observateur a récupéré un véhicule au port, avec lequel il est retourné au Mali. Il n’a rien payé en traversant la frontière, mais il a dû reverser des pots-de-vin Search pots-de-vin (10.000 F Cfa) en arrivant dans la localité de Kati située à une quinzaine de kilomètres de Bamako, cette fois à des douaniers maliens. Yohann Search Yohann a donc filmé une autre vidéo à cet endroit, où l’on voit deux douaniers. L’un d’eux a deux billets de 10.000 francs Cfa dans la main, tandis qu’il examine des papiers.

« Ces abus ont lieu à d’autres endroits, bien sûr. Par exemple, j’ai déjà dû payer 1000 francs Search 1000 francs Cfa à la frontière nigérienne. Au Ghana, j’ai déjà dû payer une fois aussi, même s’il existe très peu d’abus dans ce pays. Au Burkina Faso, je n’ai jamais rien payé, car j’ai la nationalité burkinabè. Mais une fois, j’ai demandé à un policier Search policier burkinabè pourquoi ils prenaient de l’argent aux étrangers : il m’a répondu que cette pratique était née au Mali, et qu’ils avaient donc commencé à faire la même chose», témoigne-t-il indiquant avoir l’impression que c’est au Mali que c’est pire.

À la publication de ces vidéos, on s’est indignation profondément de part et d’autre de la frontière. « Très honteux et je confirme pour le Mali, Burkina et Sénégal pour avoir voyagé dans ces pays par route... », note le Malien Fadiama Yossi.

Pour le Sénégalais Aboubacar Sidiki, il s’agit de dégager des piste pour lutter contre ces pratiques. « Les institutions de la communauté qui doivent y mettre un terme par des mesures infra-étatiques. Il y a des voies de recours contre les Etats défaillants en matière d'inobservation des règles qui découlent des textes communautaires. La raison selon laquelle le mauvais comportement de l'Etat malien en terme d'irrespect du principe de la liberté de circulation, a amené aussi les autres à se livrer à de mauvaise pratique, est un prétexte insoutenable d'autant plus que ces Etats disposent des moyens légaux pour faire respecter les normes communautaires par l'Etat malien au lieu de faire cas de mauvaise école ».


Sidy Djimby Ndao , Dakar Search Dakar

Contacter KOACI.COM à Dakar Search Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com
 
 
10515 Visit(s)    6 Comment(s)   Add : 10/11/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Cela se passe partout dans la sous-région.
 
 
 
See his contributions SoleildAfrik
 
ce phénomène est a la tete des phénomènes qui détruisent nos Economies. Il doit être férocement combattu avec une tolérance zéro! ca empêche les création d'entreprises et d'emploi; rend la vie chère, et pire, détruit l'esprit de courage et de créativité... Malheureusement, nos go...
ce phénomène est a la tete des phénomènes qui détruisent nos Economies. Il doit être férocement combattu avec une tolérance zéro! ca empêche les création d'entreprises et d'emploi; rend la vie chère, et pire, détruit l'esprit de courage et de créativité... Malheureusement, nos gouvernants jouent avec...
 
 
Read more
See his contributions horus
 
C est la meme choses dans toutes la sous région, à commencer par la côte d ivoire, Mali , Burkina etc.....toute la sous région est concerné
 
 
 
See his contributions horus
 
Ce genre de pratique sur l axe Dakar Bamako dure depuis plusieurs décennies, et les autorités du Mali comme ceux du Senegal sont tous informé, .je parle des personnes qui sont aujourd'hui ministres dans chacun de ces deux pays.
 
 
 
See his contributions Mauvais LeMauvais
 
Dans les pays développés on rentre dans la police par vocation, chez les sous développés,on rentre dans la police, la douane ou la gendarmerie POUR VOLER!
 
 
 
See his contributions Mauvais LeMauvais
 
Toute l'Afrique subsaharienne est gangrènée par ce manque d'éthique de ceux qui sont supposés faire régner l'ordre public. Sans le savoir, ils nuisent profondément aux économies des pays de la sous région. Vivement que les gouvernements se concertent pour éradiquer ce mal typique...
Toute l'Afrique subsaharienne est gangrènée par ce manque d'éthique de ceux qui sont supposés faire régner l'ordre public. Sans le savoir, ils nuisent profondément aux économies des pays de la sous région. Vivement que les gouvernements se concertent pour éradiquer ce mal typique aux pays en développement.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login