Logo Koaci
 
 
 
Sénégal : Un casque bleu sénégalais cité dans une affaire d'abus sexuel en Centrafrique
 
Des casques bleus

©koaci.com - Jeudi 16 Mai 2019 – La Mission des Nations-Unies en Centrafrique Search Centrafrique ( Minusca ) continue de faire face à des affaires d’abus sexuels impliquant des Casques bleus. Cette fois, un Gabonais et un Sénégalais sont indexés à appris KOACI.COM.

Alors que l’Organisation des Nations-Unies a publié le 18 mars dernier le rapport de situation annuel du secrétaire général, António Guterres, intitulé «Mesures spéciales de protection contre l’exploitation et les abus sexuels : application d’une politique de tolérance zéro», sans l’aborder, des documents en possession de nos confrère de «Les Échos» rapportent qu’un militaire Search militaire sénégalais, membre de la Minusca , est cité dans une affaire d’abus sexuel en République Centrafricaine.

L’affaire qui date de mars dernier a été reconnue par les autorités militaires sénégalaises, qui précisent toutefois que le militaire Search militaire concerné est rapatrié au Sénégal Search Sénégal et une enquête a été ouverte pour y voir plus clair.

En effet même si le soldat Search soldat sénégalais mis en cause a été rapatrié, une enquête ouverte. Le journal qui a donné la parole au patron de la Direction des relations publiques des armées (Dirpa), le patron de la Dirpa Search Dirpa confirme l’information et souligne que c’est la procédure en cas d’allégation d’abus sexuel.

Si les faits sont arrivés, le soldat Search soldat risque la radiation, s’il est blanchi, il sera réhabilité et dédommagé.

Si ce n’est pas la première fois que les forces internationales en Centrafrique Search Centrafrique sont pointées du doigt, ce n’est pas non plus la première fois que des militaires sénégalais sont cités dans des affaires d’abus sexuels.

En 2016, une série de cas d’abus sexuels en Centrafrique Search Centrafrique commis par des Casques bleus de l’Onu a suscité l’indignation mondiale. En effet, pour la première fois, des révélations avaient été faites par les Nations-Unies sur les identités des soldats étrangers coupables d’actes sexuels sur des enfants.

Sur la liste des militaires mis en cause dans ces cas abus sexuels commis dans la période 2014-2015, il y avait dix soldats et policiers originaires du Bangladesh, de la RD Congo, du Niger et du Sénégal. Dans cette affaire, deux militaires sénégalais étaient concernés.


Sidy Djimby Ndao , Dakar

Contacter KOACI.COM à Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com
 
 
2282 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 16/05/2019
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login