Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Sénégal: DiackGate, un avis de recherche international lancé par Interpol contre Papa Massata Diack
 
Pape Massata Diack (Ph)

Click to enlarge
Sénégal: DiackGate, un avis de recherche international lancé par Interpol contre Papa Massata Diack
© koaci.com–Vendredi 15 Janvier 2016- Décidément rien ne sourit à la famille de l'ex patron de l’iaaf. En effet alors que Papa Massata Diack, un des fils de l’ancien patron de l’athlétisme mondial, Lamine Diack, a été placé par Interpol Search Interpol sur sa liste des personnes les plus recherchées à la demande de la France, au niveau sénégalais l'office national de lutte contre la Fraude et la Corruption vient de se saisir de l’affaire sur demande des plusieurs organisation de la société civile apprend KOACI.COM de source sûre.

l’ancien consultant en marketing de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) est recherché notamment pour fraude, blanchiment d’argent et corruption dans le cadre de l’enquête sur le scandale de corruption et de dopage touchant ce sport.

Enfin, les championnats du monde 2021 ont été attribués à Eugene (Oregon), berceau d’un acteur majeur de l’athlétisme : l’équipementier Nike. Cette décision, prise sans qu’un appel à candidature ait été fait, suscite la curiosité du parquet national financier.

Dans son rapport, la commission indépendante de l’AMA recommande « qu’une entité indépendante conduise un audit complet des contrats, des accords de marketing et de sponsoring concernant Papa Massata Diack », l’homme derrière les contrats de l’IAAF.

Après les affaires de dopage, les contrats de sponsoring et de télévision portent sans doute en eux le prochain scandale du monde de l’athlétisme.

Au Sénégal l'Ofnac est enfin sorti de son mutisme après l’interpellation qui lui a été faite, relativement à l’affaire Lamine Diack. Les services de Nafi Ngom Ndour ont reçu hier des organisations des membres du comité de suivi de l’affaire Diack composé de l’Observatoire citoyen pour la défense des institutions, du Forum du justiciable ainsi que d’autres organisations et personnalités de la société civile.

Ces organisations avaient saisi le procureur de la République et l’Ofnac sur cette affaire de financement occulte dont l’opposition sénégalaise aurait bénéficié lors de la présidentielle de 2012.

Selon un communiqué du comité de suivi, parvenu à KOACI.COM « La rencontre s’est tenue en présence de certains membres de l’Ofnac, notamment M. Ibrahima Faye, vice-président, M. Lansana Manko, chargé des plaintes et dénonciations et Mme Aminata Sakho, directrice du cabinet de la présidente de l’Ofnac ».


Selon le document denpresse au sortir de la rencontre, « l’Ofnac a témoigné au comité toute l’attention qu’il porte à la requête dont il a été saisi et compte réagir au moment opportun, car c’est une affaire qui l’intéresse au même titre que le comité de suivi », poursuit le texte.


On peut s’attendre à une sortie officielle de l’Onac dans les jours qui viennent, sur cette affaire qui continue de défrayer la chronique aussi bien qu'au pays de la teranga qu'à l'hexagone.

Sidy Djimby Ndao, Dakar

 
 
KOACI.COM est à Dakar ! Vous avez une info? Appelez la rédaction sénégalaise de koaci.com au + 221773243692/+221705799750 – ou sn@koaci.com
 
 
7126 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 15/01/2016
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login