Logo Koaci
 
 
 
Sénégal : Polémique autour du sondage de popularité commandité par le Président Macky Sall à 131 millions F CFA
 
Macky Sall (ph)

Sénégal - Dakar Search Dakar le 18 décembre 2012 © koaci.com - A peine révélé au public par un média de la place hier (lundi), le sondage commandité à 131 millions F CFA part le Président Macky Sall, commence susciter la polémique au Sénégal, dans un contexte où le régime a réactivé la Haute Cour de Justice, dans le cadre de la traque des biens mal acquis.

Ce matin, la quasi-totalité de la presse sénégalaise a fait chou gras à ce sondage de popularité du Président Sall auprès d’une agence de conseil et d’alerte basée à Dakar.

Comme bon nombre de Sénégalais, les médias fustigent cet acte de Macky, intervenu huit mois après son accessions au pouvoir, et perçu comme n’encourageant pas la bonne gouvernance tant prônée par lui.

L’enquête entamée au mois d’août dernier s’est effectuée sur un échantillon de 6.000 personnes disséminées à travers le pays et s’est achevée en octobre dernier, et ses résultats sont sur la table de Macky.

Ce sondage montre que le Président jouit encore d’une respectable popularité auprès des personnes interrogées avec un taux d’opinions favorables de 56,5% contre 4% d’indécis.

Pour 56% des sondés, les choses son en train de bouger dans le bon sens, contre 3% qui les croient plutôt en mal et 16,4% estimant le contraire. La gente féminine s’est révélée plus favorable à Macky Sall Search Macky Sall au terme du sondage avec 45% de votes favorables, jugeant les actions du Chef de l’Etat positives.

La polémique est d’autant plus enflée que cette information survient le même jour où les députés ont approuvé le projet de loi organique portant modification de la Haute Cour de Justice, chargée de juger les ex-ministres dans le cadre de la traque des biens mal acquis.

Ces derniers, cités par le procureur de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) soulignent que cette institution n’est pas compétente pour les juger.

D’ailleurs, le même jour, le Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir de 2000 à 2012) a porté plainte contre la CREI Search CREI devant la Cour Suprême, dénonçant ainsi son illégalité.

Ndiack Faye

 
 
3512 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 18/12/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login