Logo Koaci
 
 
 
Sénégal : Prison ferme requise contre les administrateurs d'un groupe WhatsApp, la raison…
 
Palais de Justice de Dakar

©koaci.com-Samedi 08 Décembre 2018 –Au Sénégal, des étudiants accusés d'avoir créé et diffusé sur internet une liste contenant les coordonnées de dizaines de jeunes femmes présentées comme des " filles faciles Search filles faciles " risquent la prison ferme, selon les réquisitions du parquet vendredi au tribunal correctionnel de Dakar.

L’affaire avait défrayé la chronique les dernières semaines : une liste de 233 « filles faciles Search filles faciles » circulait sur internet.

Après différentes plaintes de personnes concernées, les éléments de la Division des investigations criminelles (Dic) ont neutralisé la mafia qui était à l’origine de la diffusion de cette liste des « filles faciles Search filles faciles » de Dakar sur WhatsApp Search WhatsApp .

Ainsi, dix personnes ont été interpellées et entendues finalement les autres étant des mineurs, ont étés relaxés. 

Vendredi, ils ont fait face au juge des flagrants délits de Dakar pour répondre des chefs accusation d’association de malfaiteurs, collecte déloyale de données à caractère personnel, diffusion de ces mêmes données à travers internet et atteinte à l’image, à la dignité et à la réputation. 

À la barre, les prévenus Cheikh B. Thioune Ndiaye Ibrahima Boye, Serigne M. Sall et Mamadou Guèye ont  tous balayé d’un revers de main toutes les accusations à leur encontre.  

Les parties civiles qui n’ont pas réclamé de dommages et intérêts, ont fini par se désister de leur constitution de partie civile. 

Mais ce n’était pas pour dissuader le maitre des poursuites. Le procureur convaincu de la culpabilité des prévenus, a requis une peine de 1 an dont 3 mois ferme.  

Une peine que les avocats de la défense n’ont pas apprécié, raison pour laquelle ils ont plaidé à titre principal la relaxe pure et simple car la preuve de leur culpabilité n’a pas été rapportée et subsidiairement, une application bienveillante de la loi. 

"Ayez pitié pour ces jeunes qui ont de l'avenir. Passer en jugement devant sa famille et ses amis est déjà une peine suffisante", a argué Me Aboubacry Barro Search Me Aboubacry Barro devant une salle comble et largement acquise à leur cause.

Le délibéré est fixé au 12 décembre prochain.


Sidy Djimby Ndao , Dakar

Contacter KOACI.COM à Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com
 
 
6851 Visit(s)    3 Comment(s)   Add : 08/12/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Peace101
 
233 filles faciles... Hmmm... Ah en CIV cela aurait été en milliers avec les filles bétés et assimilées. On les connait pour ça.... Riresss... Juste un peu d'humour ne fait de mal à personne tout de même 🤣🤣🤣🤣😂😂😂😂😆😆😉
 
 
 
See his contributions Menth
 
#plouc101 vraiment rien d'étonnant dans tes commentaires...on a toujours su que la comédie était ta passion donc rien de sérieux. Merci pour cet aveu et à très bientôt
 
 
 
See his contributions Peace101
 
N’est-ce-pas mieux que se bourrer de meth, petit drogué abruti frontiste de bas quartier ? Ce n’est pas ma faute si tu es constipé mentalement et physiquement depuis la capture d’un sanguinaire… Rions-là…😂😂😂🤣 On avance…
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login